Top 5 des Huiles Essentielles en voyage

Top 5 des Huiles Essentielles en voyage

huile essentielle de cannelle de Chine
Contre la tourista :
huile essentielle de
Cannelle de Chine (Cinnamomum cassia)

Quelles huiles essentielles prendre en voyage ?

Lorsque l’on part en voyage, c’est toujours le même dilemme : quoi prendre qui ne prenne pas trop de place et qui ne soit pas trop lourd. Cela implique de faire des choix. Pour vous simplifier la tâche, je vous ai sélectionné 5 huiles essentielles indispensables pour partir en voyage.

Récemment, je suis partie en Inde, à Bénarès pour rendre visite à ma « famille indienne ». J’ai bien sûr emmené avec moi quelques huiles essentielles qui m’ont servies à me soigner ainsi que mes amis.

Le top 5 des indispensables

No 1 : Cannelle de Chine

Source de l’image : http://www.passeportsante.net

La cannelle de Chine (Cinnamomum cassia) est l’indispensable pour lutter contre la fameuse tourista. En effet, dès que l’on change de pays, il faut que notre organisme s’adapte à l’alimentation et aux bactéries locales. Ce qui engendre les premiers jours, une légère diarrhée.

Notre système immunitaire se localise à 70% dans notre tube digestif. Il faut donc faire extrêmement attention à l’hygiène et éviter les crudités, surtout dans les pays tropicaux. Ce n’est qu’au bout de quelques semaines de voyage, lorsque notre immunité s’est familiarisée avec les germes locaux que nous pouvons introduire petit à petit quelques crudités.

Pour en revenir à la cannelle de Chine, elle s’utilise de la manière suivante :

à la fin du repas, mélangez 1 goutte d’huile essentielle de cannelle de Chine dans une cuillère à café de miel et avalez

La cannelle de Chine contient des principes actifs puissants, tels que le cinnamaldéhyde, benzaldéhyde et l’iso-eugénol la rendant redoutable contre 98% des germes pathogènes. Elle est donc un bactéricide à large spectre très utile pour aider notre organisme à se familiariser avec la « faune locale »…lol 😀

Cela dit, si vous avez contracté des amibes, la cannelle de Chine ne sera pas efficace et il faudra la remplacer par l’huile essentielle de Sarriette des montagnes (Satureja montana) avec la même posologie. Celle-ci peut contenir jusqu’à 60% de carvacrol, le plus puissant des phénols agissant particulièrement sur les systèmes digestif et urinaire, aussi bactériostatique efficace contre l’Echerichia coli. De plus, elle a dans sa biochimie des monoterpénols comme le terpinéol-4, excellent bactéricide.

No 2 : Citronnelle

La prévention est la mère des vertus ! Suivant la destination choisie, les moustiques peuvent être un véritable fléau et véhiculer des maladies graves telle que la malaria. Les moustiques sont en général plus agressifs à la tombée de la nuit. Couvrez-vous un maximum : pantalon long, chemise ou T-shirt longues manches et chaussettes.

Top 5 des huiles essentielles pour l'été Citronnelle
Citronnelle
Cymbopogon winterianus

La citronnelle est la référence en tant que répulsif à moustique. Cela s’explique par sa teneur en citronnellal un aldéhyde qui agit comme répulsif à insectes, soutenu par le citronnellol, un monoterpénol qui a les mêmes vertus.

Normalement, il n’y a aucune contre-indication à l’appliquer sur la peau. Faites néanmoins un test dans le creux du coude où la peau est plus fine pour vérifier si vous la supportez.

La citronnelle s’applique de la manière suivante :

appliquez quelques gouttes pures d’huile essentielle de citronnelle sur les parties du corps non couvertes par les vêtements (poignets, chevilles, cou/nuque). Si les moustiques sont hyper agressifs, appliquez également quelques gouttes sur vos habits.

Si vous ne supportez pas l’application pure de l’huile essentielle de citronnelle sur votre peau. Faites-vous, avant de partir, un flacon spray de 100ml avec 70ml d’hydrolat de Géranium + 30ml d’huile essentielle de citronnelle. Il faudra toujours bien secouer le flacon avant de sprayer.

No 3 : Tea tree

L’huile essentielle de Tea tree, Melaleuca alternifolia, est encore une indispensable pour le voyage. Sa composition biochimique explique à quel point elle est géniale. Elle contient :
Monoterpénols : 45% α-terpinéol, env. 40% terpinène 1-ol-4
– Monoterpènes : α et γ-terpinène, paracymène
– Oxydes 5% : 1.8 cinéol
– Sesquiterpènes 5-10% : viridiflorène

Ce n’est pas étonnant donc que ses propriétés majeures soient : antibactérien puissant à large spectre d’action, fongicide, antiparasitaire, antiviral et stimulant immunitaire. Cette huile essentielle est alors très efficace pour soulager les infections buccales, génitales, ORL et intestinales.

J’ai par hasard découvert cette huile essentielle de Tea tree sous une application totalement différente, pendant un déménagement où tout mon corps était courbaturé. J’en ai rajouté quelques gouttes dans mon gel douche BIO et me suis longuement savonnée avec ce mélange. C’est comme si elle m’ôtait toutes mes douleurs musculaires avec une sensation très agréable de fraîcheur.

En général, tout le monde la supporte très bien, même appliquée pure sur la peau ou avalée avec du miel.

En cas de mycose vaginale, appliquez quelques gouttes sur vos doigts et massez vos parties génitales avec. Il est possible de le mélanger avec un peu de miel et laisser agir quelques minutes avant de rincer et bien sécher la zone.

No 4 : Lavande aspic

Voici la lavande la plus efficace contre les brûlures qui vont du simple coup de soleil à la brûlure au 2ème degré. Cette huile essentielle a des propriétés très cicatrisantes et régénératrice cutanée. De plus, c’est un excellent mucolytique et expectorant, ainsi qu’un assez bon antiseptique, bactéricide, virucide et fongicide.

Source de l’image : wikipedia

Cette variété de lavande est utile en cas de sinusite, rhinite, infections des voies respiratoires, ainsi que pour soulager des migraines, soigner des boutons d’acné ou des plaies.

Selon sa provenance, elle peut contenir jusqu’à 70% de bornéon (camphre) surtout celle du Portugal. Ce qui en fait un super myorelaxant, anti-inflammatoire, antinévralgique.

Prudence toutefois durant la grossesse ou l’allaitement, de même que chez les enfants en bas âge, car elle contient quelques cétones monoterpéniques. En cas d’utilisation, il faut l’employer uniquement localement.

  • en cas de sinusite : appliquez 2 gouttes sur vos doigts et massez les ailes du nez, au-dessus des sourcils et sous les yeux. Ce sont les zones des sinus.
  • en cas de coup de soleil : appliquez une dizaine de gouttes mélangées avec une crème de corps naturelle et massez les zones concernées
  • en cas de brûlure : appliquez pure 1 goutte sur la brûlure et répétez jusqu’à cicatrisation

No 5 : Géranium rosat

Source de l’image :

www.aromatiques.com

Voici l’huile essentielle in-dis-pen-sable quand on part en voyage. C’est pour moi la championne et experte en « anti-vol ». Je m’explique… Au niveau énergétique, elle est extrêmement protectrice, car elle éloigne le négatif et attire le positif à soi.

Je l’utilise de la manière suivante :

Avant de partir, je verse quelques gouttes sur mon paillasson de porte d’entrée et quelques gouttes sous les fenêtres. J’évite ainsi les cambriolages durant mon absence. Ensuite, j’asperge chacun de mes bagages avec 1-2 gouttes. Durant le séjour, si je suis confrontée à une foule dense, j’applique sur mes poignets 2 gouttes, de même que sur mon plexus solaire. De cette façon, il ne m’arrive rien, ni à moi ni à mes affaires.

L’huile essentielle de géranium rosat a également des vertus régénératrices pour la peau, anti-inflammatoire analgésique, anti-infectieux surtout fongicide et elle combat le stress grâce à ses esters l’acétate et le formiate de géranyle.

D’autres huiles essentielles pour votre trousse de voyage

Eucalyptus radiata est idéale en cas de grippe, fièvre et infection des voies respiratoires. Application pure de quelques gouttes sous les pieds, sur le thorax, les ailes du nez et le front. À renouveler toutes les heures.

Eucalyptus citriodora, c’est un anti-inflammatoire et antalgique de base. Il agit sur les inflammations musculaires et articulaires. Application diluée dans de l’huile végétale sur les zones enflammées.

Basilic tropical (Ocimum basilicum de provenance Inde ou Egypte) pour ceux qui ont une digestion fragile : dyspepsie, foie encombré. Il est particulièrement antispasmodique. Mélangez 1-2 gouttes dans une cuillère à café de miel et avalez. Possible d’appliquer pure ou dilué dans une huile végétale sur la zone du foie

Bois de Cèdre de l’Atlas (Cedrus atlantica) si vous voyagez petit budget, ce qui inclut souvent les puces de lit (bed bugs) dans le prix de la chambre. Appliquez sur vos mains une dizaine de gouttes et passez-les sur les draps pour les imprégner.

Menthe poivrée (Mentha piperita) est la plus glaçante de toutes les huiles essentielles que je connaisse ! Idéale pour ceux qui ne supportent pas la chaleur. Quelques gouttes sur un éventail et vous avez l’air conditionnée…à l’huile de coude, mais l’effet est bluffant.

Et vous voilà parés pour partir sereinement en voyage !

si vous avez aimé cet article, merci de le partager à vos amis

si vous avez envie d’en apprendre plus sur l’aromathérapie, inscrivez-vous à l’un de mes cours 😉

Abonnez-vous à la Newsletter ;-)

Une fois par mois, recevez des conseils, astuces et les dates des prochains événements

You have successfully subscribed to the newsletter

Oups ! Il y a eu une erreur :-( Veuillez ressayez.

École Prema Veda utilise vos données uniquement dans le cadre de sa Newsletter mensuelle. Vous recevrez des conseils et astuces de santé, ainsi que les dates des prochains cours.