Le coin lecture

Vous vous demandez peut-être d’où je tire toutes mes connaissances ?

J’ai eu, et j’ai toujours, l’immense privilège d’étudier auprès d’une enseignante remarquable dans le domaine de l’aromathérapie, de l’ayurvéda et de la pentanalogie. Elle a écrit plusieurs ouvrages sublimes dont je vous recommande la lecture. Il s’agit de Madame Lydia Bosson.

Hydrolathérapie

Dans cet ouvrage, vous découvrirez 47 hydrolats et les meilleurs façons d’utiliser ces merveilleuses eaux florales issues de la distillation des plantes. Édition Amyris

 

La tasse d’eau chaude

Pourquoi devons-nous boire de l’eau chaude ? Toutes les réponses et explications dans ce petit livre. En bonus, il vous familiarisera avec l’Ayurvéda. Édition Amyris

 

 L’aromathérapie énergétique

Ce livre regroupe à la fois la biochimie et l’aspect énergétique des plantes. Vous découvrirez aussi pleins de rituels qui vous permettront de cheminer sur votre chemin avec plus de sérénité. Édition Amyris

La Pentanalogie, miroir du destin

Envie de comprendre vos obstacles et ce qui bloque votre évolution ? Ce livre est une introduction à cette science complexe et apporte déjà une multitude de solutions. Édition Amyris

Grandir avec les huiles essentielles

Celui-là est mon préféré ! Ludique, mais redoutablement efficace quand on se sent bloqué dans une situation. Il suffit de tirer une des 74 cartes du jeu, de se référer au livre et de faire le rituel correspondant, ça marche ! Édition Amyris

Ayurvéda jour après jour

Cette science multi-millénaire nous enseigne comment garder un corps sain dans un esprit jeune. Pour se faire, nous devons savoir qui nous sommes et suivre quelques règles adaptées à notre constitution. Édition Amyris

Je m’arrête là pour le moment, vous avez déjà assez de quoi lire.

Cette page sera complétée régulièrement 😉

Echinacea purpurea

L’échinacée est-elle une plante bonne pour l’hiver ?

En hiver les virus rôdent, les bactéries nous guettent et les mycoses nous attendent au tournant. Bref, pas toujours facile de slalomer entre tous ces microbes. Notre système immunitaire doit être en alerte pour pouvoir lutter efficacement contre l’invasion ennemie le moment venu.

L’échinacée est une plante qui peut nous accompagner tout l’hiver, car elle réveille et stimule le système immunitaire, augmente l’énergie vitale globale, purifie les reins, le foie et les poumons. Mais, il faut être toutefois vigilant quant à son utilisation.

Echinacea provient du grec ekhinos qui veut dire « ourson, hérisson », à cause du disque central « épineux » de la fleur. L’Echinacée pourpre (Echinacea purpurea) est une des plus connues.

Dans les plaines d’Amérique du Nord, la racine de l’Echinacea était utilisé par les amérindiens, en particulier les Cheyennes, dans l’élaboration de remèdes médicinaux contre les céphalées, la toux, les maux d’estomac, les infections respiratoires. Ils utilisaient également la plante broyée, en application locale, pour guérir les plaies infectées et les morsures de serpent. Durant des fouilles archéologiques menées sur des sites fréquentés par les Sioux Lakota, on a découvert des semences d’échinacée datant du XVIIe siècle.

Dès 1930, cette plante est introduite en Europe et devient populaire comme médecine du peuple. L’Echinacea est réputée pour réveiller les défenses du système immunitaire de l’organisme et aider à la prévention des infections. Suivant l’espèce utilisée, on peut préparer des breuvages médicinaux à partir de la tige et de la fleur, ou bien de la racine. On la trouve aussi sous forme de teinture mère ou gélule ou jus ou infusion ou EPS.

Prévention, grippe et refroidissement

L’Échinacée est très efficace en prévention ou en début d’infections, mais aussi puissante pour traiter une infection déclarée. Cette plante médicinale a des effets immunostimulants et immunomodulants par augmentation du nombre d’anticorps et globules blancs dans le corps améliorant ainsi la réponse immunitaire. Sa racine est généralement utilisée pour traiter les infections des voies respiratoires et urinaires et prévenir la grippe et le rhume.

Cependant, certaines études scientifiques ont prouvé, preuve à l’appui, que cette plante serait inefficace contre la grippe et les refroidissements.

Néanmoins, une étude israélienne a pu démontrer que la prise d’échinacée combinée avec de la vitamine C et Propolis pendant 12 semaines réduit de moitié le taux d’enfants atteints de refroidissement.

Alors qui et quoi croire ?

Malgré tout, lorsqu’on prend, dès tout de suite de l’échinacée, on raccourcit de quelques jours la durée des symptômes de refroidissement.

L’Échinacée contient : des polysaccharides, des huiles essentielles, des alkylamides, des polyacétylènes, des glycoprotéines et des flavonoïdes (dérivés de l’acide caféique)

Attention : cette plante n’est pas anodine à l’emploi, il existe des effets secondaires certes rares et avec des doses élevées, comme : démangeaison, vertiges, nausées (en cas de dose élevée), diarrhées. Par ailleurs, l’échinacée a des interactions possibles avec certains médicaments telles que les statines et la pilule contraceptive.

On évite aussi de la prendre sur le long terme, car à force de secouer le système immunitaire, ce dernier peut finir par s’affaiblir (6-8 semaines max et faire une pause de 2 semaines et éventuellement recommencer)

NB : étant donné son action sur le système immunitaire, elle ne convient pas aux maladies auto-immunes et aux déficiences immunitaires (SIDA) et ceux qui sont allergiques aux astéracées

L’Échinacée peut aussi s’utiliser en cas de :

  • Rhume (combiné avec Rhodiola)
  • Laryngite (associé Propolis quand c’est déclaré et Gingembre en prévention)
  • Diminuer la gingivite (combinée avec Sambucus nigra)
  • Augmenter la performance physique (avec Ginseng)
  • Diminuer l’anxiété (associé avec Ginseng ou spiruline ou Maca)
  • Réduire légèrement les infections vaginales à levure (avec Ail et/ou Cannelle)
  • Traiter les ulcères chroniques et les plaies qui guérissent mal (avec Aloé vera, Propolis)

En conclusion, l’échinacée est bien une plante amie de l’hiver, mais il faut bien la connaître et savoir exactement quand l’utiliser et avec quoi l’associer. Le mieux c’est de demander l’avis d’un expert avant de toute automédication !

Alexandra Missirlian

Adresses utiles :

Institut Jyoti

Permanence Naturocall ou téléphonez au 0848 138 138

Et les bonnes pharmacies, drogueries et herboristerie que vous connaissez !

Sources

http://www.passeportsante.net

http://www.pharmaciedeschaprais.com

https://www.creapharma.ch

http://mr-ginseng.com/echinacea/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Echinacea