Le bien-être émotionnel

Comment l’aromathérapie peut améliorer notre bien-être émotionnel

Nous allons voir comment l’aromathérapie peut contribuer à notre bien-être émotionnel. Mais avant cela, il est bien définir ce qu’est le bien-être. Le bien-être en général est un état lié à différents facteurs considérés de façon séparée ou conjointe tels que :

  • La santé. Quand le corps va tout va. Ce que confirme l’Ayurvéda qui dit que la santé se manifeste quand l’ensemble des cellules baignent dans la joie.
  • Une vie sociale et économique réussie. Important facteur de bien-être émotionnel qui apporte également la tranquillité de l’esprit.
  • Le plaisir. La manifestation de la seule émotion positive : la joie
  • L’accomplissement de soi. Quelque fois négligé au profit de sujets plus urgents, c’est pourtant le fondement de tout développement personnel et spirituel. La croissance est un besoin naturel.
  • L’harmonie avec soi même et avec les autres. De la même manière que pour la santé, quand les relations sont bonnes tout va.

J’aime bien le schéma qui résume tout et met au centre l’âme. En effet, tout notre être gravite autour de notre âme. Quand notre âme peut manifester ses aspirations sur terre, notre corps est à son service. De fait, tous les niveaux s’alignent comme par magie. Le proverbe indien résume parfaitement cette démarche « Prends soin de ton corps pour que ton âme ait envie d’y rester ».

Les aspects du bien-être

Le bien-être physique : la santé

Le bien-être physique est indissociable à une bonne santé. Un corps en pleine santé, c’est, entre autre :

  • une absence de maladie
  • Aucune douleur
  • La vitalité, l’énergie

La santé se manifeste aussi quand on est heureux. Il est donc primordial de prendre soin de notre corps et de veiller à le maintenir en bonne santé.

Dans mon travail de thérapeute à l’Institut Jyoti, je privilégie les approches holistiques qui mettent au cœur de leurs méthodes l’être humain dans sa globalité. Il ne suffit pas de faire quelques traitements thérapeutiques pour apporter un changement véritable.

Lorsque le corps a mal quelque part, il y a souvent derrière une cause plus subtile, comme un blocage émotionnel ou mental, voire même spirituel. En considérant l’être humain dans sa globalité, il devient facile de le traiter en agissant aussi au niveau concerné. C’est là qu’il devient intéressant d’utiliser l’aromathérapie au niveau énergétique et pas uniquement au niveau physique.

Le bien-être émotionnel : la béatitude

Le bien-être émotionnel, c’est quand on est 24 heures sur 24 dans la béatitude, c’est-à-dire un doux mélange de confiance, joie et amour. La question se pose si nous sommes capables en tout temps de rester dans cet état de félicité.

Cela ne signifie pas renier, nier ou ignorer les émotions négatives comme : la peur la tristesse et la colère que nous vivons. Mais simplement de les laisser nous traverser. L’erreur que nous commettons tous c’est de stagner dans ces émotions négatives et ainsi rentrer dans un processus de victimisation ou un comportement violent ou cynique ou encore de blâmer la terre entière de nos malheurs. Nous sommes en tout temps responsables de ce que nous ressentons. Nous choisissons d’être dans un état émotionnel négatif ou positif.

Une émotion est une énergie qui doit CIRCULER ! Donc, on ne reste pas longtemps dans une émotion négative. Ce qui signifie que le temps que l’on consacre à ses émotions négatives ou positives créent ou non notre bien-être. Donc le bonheur, représente le temps que nous consacrons à notre joie.

Plus nous élevons notre conscience et plus nous pouvons gagner en sagesse et maturité. Nous allons voir comment l’aromathérapie peut nous aider à grandir.

Qu’est-ce qui contrarie notre joie ?

LE STRESS : les peurs, les angoisses. Tout va trop vite, on est débordé, on manque de recul, on n’est plus dans l’instant présent.

L’ECHEC : peur de réussir comme d’échouer, de ne pas être à la hauteur. On est mal et on se sent minable.

LES FRUSTRATIONS : amènent la colère. Les frustrations sont souvent induites par une mauvaise communication : peur de dire les choses, de communiquer ses besoins par la peur d’être rejeté ou déçu.

LA MALADIE : souvent associée à la peur de mourir, de souffrir ou d’être rejeté. Quand on est malade, on ne transpire pas la joie de vivre non plus !

LE MANQUE DE CONFIANCE : le plus souvent on rumine, on stagne et on reste dans ses peurs. On n’ose pas aller de l’avant, faire confiance, prendre des risques. On reste dans sa zone de confort.

Comment l’aromathérapie peut-elle aider ?

L’aromathérapie fait avant tout appel à l’odorat. Les huiles essentielles ont toutes une odeur qui les caractérise. Mais ce n’est pas tout, les huiles essentielles sont des messagers de la nature qui sont là pour aider la nature humaine à évoluer, grâce à l’énergie de la LUMIÈRE.

Tout se passe dans le nez !

Les cellules olfactives sont les seules cellules nerveuses à être en contact direct avec le monde extérieur, tout de même protégées dans la cavité nasale. Le nerf olfactif débouche directement dans le système limbique.

Le système limbique ou cerveau émotionnel récolte les informations du monde extérieur pour les analyser et donner ensuite les instructions adéquates. Le système limbique, sorte d’interface entre la vie cognitive et la vie végétative, joue un rôle important dans :

  • Le comportement
  • Les émotions comme le plaisir (la joie), l’agressivité (la colère) et la peur
  • C’est aussi là que la mémoire se forme

Lorsque nous sommes dans un état émotionnel positif, nous sommes également dans un sentiment de bien-être.

En revanche, lorsque nous vivons une expérience qui engendre une émotion négative, alors le corps réagit. Nous l’avons peut-être remarqué avec une digestion qui se bloque ou une douleur quelque part qui se manifeste juste après un événement qui nous a bouleversés.

L’équilibre de la santé

Grâce à la photosynthèse, les plantes captent la LUMIÈRE et nous la restituent sous leur forme galénique comme par exemple les huiles essentielles. Il est important de les choisir certifiées BIO ou de culture conventionnelle ne nécessitant aucun pesticide. Je privilégie et fais confiance depuis bientôt 20 ans aux produits Oshadhi, marque allemande réputée pour son sérieux. Et je connais aussi son fondateur, Dr. Malte Hozzel. Oshadhi signifie entre autre « Porteur de Lumière ».

L’aromathérapie est une approche éthérique des plantes. L’élément LUMIÈRE en est sa manifestation.

La vision holistique

Ma vision holistique préférée c’est l’approche par les chakras. C’est d’ailleurs ce que je transmets dans mon cours Aromathérapie et chakras

Chaque chakra gère des fonctions physiques, émotionnelles, mentales et spirituelles bien spécifiques. C’est comme si l’éveil de chaque chakra nous amène à grandir dans un niveau de conscience de plus en plus élevé, jusqu’à la félicité.

En aromathérapie énergétique, une façon simple et efficace pour changer immédiatement un état de stress en un état de paix, c’est humer un flacon d’huile essentielle pendant 2 à 3 minutes les yeux fermés, de préférence assis ou debout et de l’appliquer au niveau des organes concernés.

Pour transformer une émotion négative, il suffit de méditer dessus, de la laisser nous traverser pendant quelques instants. Puis elle finit par se dissoudre. La pensée redevient claire et limpide, ce qui facilite la vision holistique et même la compréhension de l’événement qui a provoqué une réaction négative. Ainsi, nous pouvons tirer la leçon, changer ce qu’il y a à changer et ressentir la gratitude. La gratitude ouvre le cœur et permet la guérison.

Aromathérapie : quelques outils de guérison

Pour retrouver la confiance

La confiance c’est la base ! Elle naît dans le premier chakra dont l’action porte du périnée/bas du dos jusqu’aux pieds. Lorsque l’on veut appliquer des huiles essentielles dans la zone du premier chakra, la meilleure chose à faire c’est de confectionner un mélange (synergie ou huile de massage) et de l’appliquer sous les pieds.

L’odorat est le sens qui est géré par le premier chakra et comme nous l’avons vu plus haut, l’odorat est également lié au système limbique. En clair, pour changer un état physiologique ou émotionnel très rapidement, il suffit de respirer une senteur, comme une huile essentielle.

Le vétiver (Vetiveria zizanoïdes) transmet la force de la Terre-Mère nourricière et aide à concrétiser ses idées. Prudence : grossesse et bébé

L’angélique racine (Angelica archangelica) aide à retrouver de la confiance et de la persévérance, elle réactive doucement notre énergie. Prudence : pas d’exposition au soleil

Le patchouli (Pogostemon cablin) redonner la confiance d’emprunter des chemins différents, d’oser être authentique.

Pour retrouver la joie

Le berceau de la joie se trouve dans le deuxième chakra qui est également celui de la créativité. Le besoin de variété vient compléter le besoin de sécurité pour avoir une vie riche et épanouie.

A la joie s’opposent toutes les autres émotions de base : tristesse, colère et peur.

Toutes les huiles essentielles issues d’agrumes, sauf citron et limette agissent sur le 2ème chakra et nous ramènent dans la joie automatiquement. Prudence avec toutes les huiles essentielles d’agrumes, elles sont photosensibilisantes; donc pas d’exposition au soleil après application.

L’utilisation la plus efficace est dans un diffuseur, de préférence électrique avec hélice ou ventilateur. Les diffuseurs à la bougie ne sont pas prévus pour les huiles essentielles, car ils les surchauffent, ce qui les rend toxiques.

La mandarine (Citrus reticulata) nous redonne la capacité de retrouver l’émerveillement de l’enfance, aide en cas de lassitude, de cynisme et procrastination.

L’orange douce (Citrus dulce) idéale dans les cabinets thérapeutiques, désinfecte en même temps l’atmosphère et redonne la joie de vivre.

Pour retrouver l’amour

La zone à privilégier pour se reconnecter à l’amour est directe sur la poitrine, les avant-bras et le centre de la paume des mains. Il faut toutefois veiller à utiliser des huiles essentielles douces qui n’irritent pas la peau.

La rose (Rosa damascena) symbole par excellence de l’amour, elle nous ouvre le coeur en nous procurant un sentiment de tendresse intense. 1 goutte sur les poignets et on voit la vie en rose.

La pruche (Tsuga canadensis) considérée par les amérindiens du Canada, sa patrie d’origine, comme la plante permettant de sauver les âmes perdues, elle redonne goût à la vie, libère des dépendances et renforce le système immunitaire.

Vous voilà parés pour maintenir votre bien-être émotionnel au beau fixe !

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux 😉

Prenez soin de vous ! Cordialement, Alexandra Missirlian

Comment vivre en bonne santé grâce à l’Ayurvéda

La santé est notre bien le plus précieux !

Nous nous en rendons compte, le jour où nous vivons ce que j’appelle un « challenge de santé », c’est-à-dire le jour où nous perdons la santé. C’est là qu’on se rend compte à quel point la santé est précieuse ; elle nous permet de vivre pleinement et de nous épanouir. Pour certains, c’est l’occasion d’une profonde remise en question qui les pousse à un changement parfois radical de leur mode de fonctionnement et de leurs habitudes. C’est ce que je souhaite éveiller chez vous, chers lecteurs :-). Pour en apprendre davantage, je vous invite aussi à vous inscrire au cours d’Ayurvéda au quotidien.

J’utilise souvent une métaphore pour expliquer pourquoi il est important de veiller à se « nourrir » d’éléments adaptés à notre métabolisme. « Si vous mangez tous les jours une pomme, parce qu’un dicton dit : « manger une pomme tous les matins, éloigne le médecin », mais que votre organisme n’est pas programmé à métaboliser cette pomme. Votre corps en fait quoi ? Comment va-t-il traiter cette information ? Tout ce que votre corps ne peut pas métaboliser, se transforme en toxines. Les toxines encrassent le corps. Un corps encrassé se manifeste souvent par de la fatigue. Puis, lorsque rien n’est fait pour éliminer ces toxines accumulées, elles finissent par engendrer à terme la maladie. Si en revanche, votre organisme est programmé pour digérer et métaboliser les poires, pourquoi ne pas changer d’habitude, afin d’éviter d’accumuler des toxines et donner à votre corps ce dont il a réellement besoin ? »

Pour moi, « éviter d’accumuler les toxines » consiste à consommer les bons nutriments que le corps est capable de métaboliser. Cela représente la base de la prévention, qui est, par définition, la santé au quotidien.

Or, nous sommes tous différents. Il n’y a pas deux êtres identiques. La meilleure preuve, c’est qu’il n’existe pas 2 empreintes digitales pareilles ou 2 ADN identiques. Il en va de même avec le métabolisme. Nous avons chacun notre propre programme de digestion, d’assimilation et de traitement des informations. Ce qui signifie que nous ne pouvons pas suivre tous le même régime alimentaire ou avoir les mêmes habitudes. S’ils sont bénéfiques pour certains, ils seront délétères pour d’autres.

La médecine ayurvédique l’a compris depuis des milliers d’années et considère chaque être humain comme unique. Non seulement les traitements ayurvédiques (thérapie) vont être personnalisés pour ramener la personne en bonne santé, mais également les conseils vont être adaptés en fonction de sa nature profonde (Prakriti). Il n’y a pas de standard.

Commençons par tordre le cou aux idées reçues sur l’Ayurvéda.

  • L’Ayurvéda est seulement accessible à une élite ou des passionnés ?
    Réponse : NON
  • L’Ayurvéda est une secte ou une religion ?
    Réponse : NON
  • L’Ayurvéda est réservée qu’aux initiés ou à ceux qui ont du temps ?
    Réponse : NON
  • L’Ayurvéda est compliquée à mettre en pratique dans son quotidien ?
    Réponse : NON

L’Ayurvéda est, en réalité, très simple et logique à comprendre. Son langage est universel et par conséquent accessible à tous.

L’Ayurvéda est un art de vivre en accord avec soi et son environnement. Le seul précepte, c’est d’apprendre à se respecter SOI-MÊME.

L’Ayurvéda est une philosophie de vie, inspirée de l’hindouisme. Il existe des milliers de divinités dans l’hindouisme, masculines et féminines, reflétant chacune d’entre elles une certaine qualité. Tous les indiens que j’ai rencontrés là-bas m’ont dit – peu importe leur religion – que Dieu est dans le cœur des hommes, le siège de l’âme. L’Ayurvéda nous enseigne que pour honorer Dieu, il faut commencer par honorer notre propre corps qui est le véhicule de notre âme.

Comme chaque Dieu possède un véhicule, par exemple le véhicule de Shiva est le taureau, celui de Ganesh est un rat, Krishna a une vache, Saraswati un cygne, Durga a un lion, Indra est assis sur un éléphant, etc. On peut comprendre par là, que s’il y a autant de Dieux différents avec des véhicules différents, il y a aussi autant d’âmes différentes. Chacun est alors unique. Évidemment que pour chaque Dieu, il y a un rituel de célébration qui lui est consacré. Ce qui tend à dire que pour les humains c’est pareil : « ce qui fait du bien à l’un, n’agira pas de la même façon chez l’autre.

On comprend maintenant la métaphore avec la pomme. Voyons plus en détail ce qu’est l’Ayurvéda.

La vie est possible, grâce aux 5 éléments :

  • TERRE. La terre est le berceau de la vie et la nourrit. Les scientifiques ont prouvé que d’abord un amas de particules se sont rencontrés et ont formé notre planète.
  • EAU. L’eau a fait son apparition à la suite de plusieurs réactions physico-chimiques de ses particules pour donner naissance à la vie proprement dite. Les premiers êtres vivants sont apparus dans l’eau.
  • FEU. Le feu est présent dans notre planète; le centre de la terre est une boule de feu. Il est aussi représenté par le soleil, autre boule de feu, qui réchauffe notre atmosphère rendant la vie possible.
  • AIR. L’air est présent dans notre atmosphère et nous apporte l’oxygène nécessaire à la vie. Le vent est son représentant.
  • Éther. L’éther est synonyme d’espace, de potentiel de création, de champ du possible; il peut être limité comme dans une graine ou illimité quand on regarde l’horizon.

Notre corps est aussi constitué des cinq mêmes éléments :

  • TERRE est représentée par ce tout qui constitue la matière proprement dite comme les os, les muscles, les organes et les tissus
  • EAU est associée à tous les liquides corporels (lymphe, mucus, LCR, liquide synovial, liquide intra et extra-cellulaire, etc.) de même qu’aux émotions en général
  • FEU se manifeste par tous les processus de transformation dont en premier lieu la digestion et tous les processus de chaleur, ainsi qu’aux émotions destructrices
  • AIR est symbolisé par la respiration et tous les mouvements du corps qu’ils soient volontaires ou involontaires donc par le système nerveux
  • ÉTHER constitue tous les espaces et les cavités du corps comme le tube digestif, les vaisseaux sanguins, l’utérus, la vessie, etc.

La vie est donc possible grâce à la présence de ces cinq éléments.

Qu’est-ce qui nous rend si unique ? Tout simplement comment ces 5 éléments sont combinés entre eux. Et là, la loi des combinaisons possibles est infinie. Donc peu de chance que deux êtres soient complètement pareil. Heureusement que l’Ayurvéda explique les choses plus simplement.

La théorie de base de l’Ayurvéda repose sur 3 bio-énergies qui s’appellent Doshas :

  • Vata, constitué des éléments AIR et ÉTHER
  • Pitta, formé des éléments FEU et EAU
  • Kapha, composé des éléments EAU et TERRE

Ouh là là, mais ça devient complexe  et compliqué à adapter dans son quotidien. Et bien non justement ! Si on réfléchit en terme de Vata, Pitta et Kapha, tout devient très simple, modulable, adaptable et facile à comprendre.

On distingue 2 aspects aux Doshas :

  1. le rôle qu’ils jouent dans le Corps-Esprit
  2. la façon qu’ils s’associent entre eux pour donner la constitution : Prakriti au moment de la naissance et Vikriti ou comment la Prakriti est devenue

En premier lieu, il faut connaître sa constitution de naissance (Prakriti). C’est justement ce que vous serez amené à découvrir dans le cours Ayurvéda au Quotidien.

Il existe des milliers de constitutions différentes, autant qu’il y a de divinités 😉 Dans les grandes lignes, on peut distinguer 10 constitutions majeures :

  1. Vata
  2. Vata-Pitta
  3. Vata-Kapha
  4. Pitta
  5. Pitta-Vata
  6. Pitta-Kapha
  7. Kapha
  8. Kapha-Vata
  9. Kapha-Pitta
  10. Vata-Pitta-Kapha ou Tridosha

Comment reconnaît-on les constitutions ? Pour faire simple :

La singularité de Vata est sa forme générale qui tend vers le rectangle. Les traits sont plutôt dans la longueur, irréguliers, minces, fins, petits ou immenses. Vata est un auditif et sera sensible à tous les bruits. Comme son élément principal est l’air, Vata bouge beaucoup, toujours en mouvement, jusqu’à être très agité, nerveux.

La particularité de Pitta est sa forme générale qui tend vers le triangle. Les traits sont plutôt réguliers, dans la moyenne, bien proportionnés. Pitta est un visuel et sera sensible aux couleurs, à l’esthétique. Comme son élément principal est le feu, Pitta est aussi un sanguin, réactif, jusqu’à péter les plombs ou tel un volcan exploser.

La forme générale de Kapha est harmonieuse, généreuse qui tend vers la rondeur, la douceur. Kapha est un kinesthésique et sera sensible au toucher (toucher des matières ou être touché émotionnellement). Comme son élément principal est l’eau, Kapha peut stagner, s’engorger s’il ne bouge pas suffisamment.

Déjà avec ces quelques mots-clés, vous devriez pouvoir vous reconnaître. La constitution exacte de chacun se lit dans le pouls que seuls les médecins et thérapeutes ayurvédiques avisés savent palper et mesurer. On peut aussi la déduire avec un long questionnaire que je fais remplir par mes élèves dans le cours d’Ayurvéda au Quotidien.

De là, découle toutes les mesures adéquates pour que chaque constitution puisse vivre en accord avec elle-même, donc en équilibre, donc dans une santé parfaite et donc vivre dans la joie.

L’Ayurvéda considère l’être humain dans sa globalité. Elle met sous la loupe tous les aspects de sa vie : son alimentation, ses activités (personnelles, professionnelles, sociales, environnementales), son hygiène de vie, sa sexualité et ses habitudes. Elle préconise des règles précises pour chaque Dosha. Par exemple, si vous êtes de constitution ou que votre dominante est :

  • Vata, vous devriez :
    • vous huilez tous les matins le corps avant la douche ou le bain
    • boire de l’eau chaude et manger chaud
    • votre nourriture doit être onctueuse constituée principalement d’aliments cuits avec des épices pour vous aider à digérer
    • les saveurs à privilégier sont : l’acide, le salé et le doux, sans pour autant négliger les autres saveurs : amer, piquant et astringent qui seront représentées dans l’assiette symboliquement
    • les activités sportives douces telles que le yoga, Tai Chi, Qi-gong, le stretching, Pilates, la marche en forêt vous feront du bien
    • la méditation est un must pour l’équilibre cérébral et lutter contre le bavardage mental qui peut vous chicaner la nuit et vous empêcher de dormir
    • avoir une routine à heure fixe = manger et dormir à heures régulières
    • aller en vacances au bord de la mer ou dans les pays tropicaux où il fait chaud et humide
    • les professions où la créativité est recherchée ou avec de la variété sont idéales pour vous épanouir
    • etc…
  • Pitta, vous devriez :
    • vous huilez tous les matins le corps avant la douche et insister avec de l’eau froide sur les jambes
    • votre nourriture doit être rafraîchissante et nourrissante; la cuisine vapeur vous convient bien – cuisson al-dente !
    • votre feu digestif – Agni – est suffisamment fort pour digérer les crudités
    • vos saveurs de prédilections sont : amer, astringent et doux, sans pour autant négliger les autres qui seront symboliquement représentées dans votre assiette : salé, acide et piquant
    • les activités sportives qui vous feront du bien sont : tous les sports aquatiques, les sports d’hiver, les sports d’équipe, la marche en montagne, etc.
    • les vacances au ski ou dans les pays froids
    • la méditation est une question de vie ou de mort pour apaiser le bouillonnement émotionnel et garder la tête froide
    • les professions qui demandent d’avoir de l’ambition, diriger une équipe ou qui offrent d’exploiter les talents visuels sont idéales pour vous
    • etc….
  • Kapha, vous devriez :
    • vous frottez le corps tous les matins avec des gants de soie sauvage, suivi éventuellement d’huile ou poudre médicinale avant la douche
    • boire de l’eau chaude et manger chaud et épicé
    • votre nourriture doit être légère, facile à digérer; la cuisine vapeur vous convient bien, vous veillerez toutefois à ajouter des épices pour donner du peps dans votre assiette
    • les saveurs piquantes, astringentes et amères satisferont vos papilles, sans bien sûr négliger les autres saveurs qui seront représentées symboliquement dans votre assiette : salé, doux et acide
    • les activités comme par exemple le fitness, la course à pied, tous les sports d’endurance vous seront bénéfiques
    • la méditation est indispensable pour développer la confiance en soi et s’ouvrir aux autres
    • une petite traversée du désert ? ou partir en vacances dans des pays chauds et secs seront bienfaisantes et s’il y a un lac, c’est encore mieux !
    • les professions qui demandent du calme, de la patience, du dévouement et de la persévérance, comme les professions médicales et para médicales ou le service aux autres sont faites pour vous
    • etc….

Vous voyez par là, que tout le monde ne peut pas avoir la même routine, ni les mêmes habitudes et encore moins la même nourriture pour vivre en pleine santé rempli de joie et pouvoir s’épanouir.

L’Ayurvéda est un bien un art de vivre en accord parfait avec soi-même et dans le respect de la vie. Cette philosophie de vie est universelle, donc, elle s’adapte sur tous les continents et à tous les êtres humains.

En conclusion, rester en bonne santé toute l’année, c’est appliquer toutes les mesures ce qui nous font du bien dans le respect de notre nature profonde : notre Prakriti et qui nous procurent de la joie.

Un dicton ayurvédique dit : « quand toutes tes cellules baignent dans la joie, alors tu es en bonne santé »

Développement personnel comment se rebooster soi-même

Pas toujours facile de rester motivé tous les jours, de continuer son chemin et de se dépasser. Parfois, notre moral baisse, dès qu’il y a un obstacle sur notre route ou que les choses ne se passent pas comme nous les avions imaginées, nous sommes démotivés. Cela vous est-il déjà arrivé ? Moi oui, souvent même ! Et comment fait-on lorsque cela arrive pour retrouver de l’énergie, de la motivation, du punch, de la grinta ?

J’ai envie de partager aujourd’hui avec vous quelques uns de mes outils qui m’aident à me rebooster quand ma motivation baisse.

Nous, êtres humains, sommes fait de matière, d’énergie, de pensées et d’émotions. Quand tout est en équilibre, on est en bonne santé, il n’y a rien à signaler et nous sommes heureux de vivre. Quand l’un ou l’autre de ces aspects est en baisse, la conséquence est que cela compromet l’équilibre global se traduisant par des douleurs ou des troubles  qui apparaissent, par le moral qui chute, les pensées négatives envahissent notre cerveau et on finit par abandonner l’action en se disant « à quoi bon, ça ne sert à rien ». Je suis la seule à qui cela arrive ou cela vous arrive-t-il aussi de passer par ces phases ?

En Inde, les indiens m’ont appris une bonne chose : « If you have a problem, make a parcel with it and send it to Pakistan. No problem in India ». En d’autres termes, à chaque problème une solution et s’il n’y a pas de solution, il n’y a pas de problème ! De quoi redevenir positif 😉 Mais restons en dehors de la politique et trouvons d’autres solutions.

Utiliser ses 5 sens

L’odorat : avec l’aromathérapie bien sûr !

ayurvéda, alexandra missirlian, école, prema veda, formation, cours, huiles essentielles, aromathérapie, doshas, développement personnel, se booster, rebooster, soi-même, énergie, vitalité
Image : crédit fotolia

Anatomiquement parlant, le nerf olfactif s’abouche directement dans le système limbique qui est relié au cerveau émotionnel et qui active surtout le système nerveux autonome. Cela signifie que simplement respirer une huile essentielle peut changer la physiologie en quelques secondes. Chaque huile essentielle a un parfum personnel et chaque huile essentielle délivre un message précis : le retour à la Nature, le retour à sa Nature. Chaque huile essentielle émet une certaine vibration qui rentre en résonance avec nos centres énergétiques, les Chakras, pouvant ainsi les moduler. Dans la biochimie aromatique, la famille des esters calment et soulagent les angoisses, la famille des phénols réchauffent et réveillent le guerrier qui sommeille en nous, la famille des monoterpènes tonifient, la famille des aldéhydes redonnent de l’espoir, etc. À humer sans modération 😉 Prochaine formation d’aromathérapie énergétique, les chakras .
Si les huiles essentielles ne vous parlent pas, il y a les fleurs et les plantes aromatiques, touchez-les et respirez leur parfum. La cuisine joue aussi un rôle dans l’odorat, cuisinez-vous votre plat préféré. Prenez un bain avec des senteurs que vous appréciez. Allumez des bougies parfumées. Bref, utilisez votre nez pour retrouver votre instinct de (sur)vie et confiance en vous 😉

Le goût : avec l’alimentation bien sûr !


Pour ne pas m’étaler sur ce sujet délicat, regardez le film Supersize me à la minute 1:17 c’est effrayant. La mal-bouffe a des conséquences terribles sur l’organisme et sur le moral. En Ayurvéda, le goût est relié à l’élément EAU lequel est le berceau des émotions. Lorsque nous sommes frustrés, très souvent, nous nous jetons sur du chocolat, biscuits ou des trucs salés. En effet, la saveur douce donne au niveau émotionnel de la satisfaction et la saveur salée amène de la légèreté. Mais, une alimentation exclusive dans ces deux saveurs créent des blocages énergétiques, de l’attachement et la dépendance. Ce qui fait qu’une alimentation quasi mono-saveur n’aide pas à conserver la joie et la vitalité, bien au contraire. Donc, en cas de challenge : corrigez votre alimentation. La saveur amère clarifie le mental et redonne la capacité à prendre du recul (artichaut, chicorée). La saveur astringente rend optimiste et augmente le bien-être général (haricot, épinard). La saveur piquante encourage la motivation et l’esprit d’ambition (gingembre, radis, rucola, poivre noir). La saveur acide favorise un esprit pertinent (citron). Jusque là, ces saveurs se retrouvent surtout dans les légumes et les fruits. Tout est une question d’équilibre, donc répartissez ces saveurs dans votre assiette, sans oublier celle que je n’ai pas répétées (salé et doux). Venez participer à nos ateliers cuisine pour apprendre à cuisiner des recettes ayurvédiques, faciles à réaliser. Buvez également de l’eau, car cela permet d’évacuer aussi le trop-plein émotionnel. En Ayurvéda, on recommande de boire régulièrement de l’eau chaude; cette eau a la particularité de drainer le corps tout en l’hydratant en profondeur. Vous savez ce qui vous reste à faire pour modifier vos émotions et retrouver le goût de vivre 😉

La vue : avec vos yeux !


Ce sens est, chez nous, sur-développé et sollicité en permanence : affiches publicitaires, TV, Internet, Smartphone, on est constamment en train de regarder quelque chose. Les images parfois terribles que nos yeux voient transmettent des messages inquiétants à notre cerveau et nous finissons par ruminer des pensées négatives ce qui à la longue démotive. Entourez-vous de jolies choses, regardez des beaux films romantiques ou comiques, offrez-vous des fleurs, une nouvelle tenue vestimentaire.
En Ayurvéda, la vue est reliée à l’élément FEU ainsi qu’à notre Mental et notre Ego. En sanskrit Aham Kara désigne d’ailleurs autant l’un que l’autre. Cela vaut la peine de s’arrêter de temps en temps et observer ses pensées et croyances. Je pratique aussi régulièrement des techniques d’auto-motivation avec des phrases courtes et percutantes qui m’aident à changer mes pensées et croyances. Je les écris sur des post-it que je colle un peu partout chez moi à hauteur du regard. Quelques exemples : « Je suis heureuse et je m’aime », « Je vis une merveilleuse journée, remplie de surprises extrêmement agréables », « Je décide d’être heureuse, parce que c’est bon pour ma santé », « Tout ce qui se passe dans ma vie est là pour me servir », « Tout ce dont j’ai besoin est déjà en moi maintenant », etc…. Voilà quelques idées pour changer vos pensées et retrouver de l’assurance. Le secret, c’est des phrases courtes à la première personne [Je], le verbe au présent, tous les mots choisis doivent être positifs. Regardez aussi Daniel Sévigny 😉

Le toucher : avec les massages bien sûr !

Personnellement, je me fais un auto-massage tous les matins peu importe où je me situe (même à Paléo-festival dans des conditions extrêmes). Cette pratique ayurvédique me permet d’être active et en pleine forme toute la journée et jusqu’à tard le soir. Je me fais aussi masser régulièrement, une fois par mois environ. Les huiles essentielles ont une place royale dans les massages 😉 et mes patients adorent que je les utilise. Le soulagement est immédiat aussi bien physique que moral. #InstitutJyoti.
Les accolades font du bien aussi, prenez alors quelqu’un dans les bras, osez faire une après-midi « Free Hug » et vous verrez comme vous vous sentirez tout de suite mieux, comme requinqués. Personnellement j’adore les hugs et si je ne peux pas prendre quelqu’un dans les bras, j’enlace un arbre.
Augmentez la valeur AMOUR dans votre vie. Se sentir aimé et aimer, c’est un des ingrédients pour garder la motivation tout le temps. Si vous l’avez perdu, retrouvez-le, retrouvez la passion qui vous animait avant, rallumez le feu. Ma prof a l’habitude de dire « tu aimes ce que tu fais ou tu apprends à aimer ce que tu fais ». L’amour est une source d’énergie inépuisable et permet de soulever des montagnes 😉

L’ouïe : avec le son et la voix bien sûr !


Chantez ou écoutez votre musique préférée qui vous remet instantanément dans la joie. Quand je manque d’énergie, de motivation, j’écoute de la musique qui fait danser et je me fais entre 10 et 20 minutes de disco, aérobic, dans mon salon, le tout en chantant, bref je secoue mes 10’000 milliards de cellules. Et hop, après je peux enchaîner des heures non-stop. Vous voulez savoir ma préférée ? cliquez ici et écoutez jusqu’au bout. Lorsque en revanche j’ai besoin d’inspiration, je mets de la musique avec des mantras ou de la musique classique indienne style raga, comme Hariprasad.
La méditation aussi est en rapport avec le son, car le silence est évidemment une qualité du son. Et quand le silence se fait dans la tête, de nouvelles idées peuvent arriver, il y a de la place.
Demandez de l’aide et écoutez les conseils, souvent cela aide à se rebooster. Ne reste alors plus qu’à passer à l’action et mettre en pratique les conseils 😉 Vous savez à présent quoi faire pour retrouver de la joie et continuer à avancer 😉

Chercher des solutions stimule la créativité

Toutes ces astuces aident considérablement pour aller mieux. Il y en a encore beaucoup d’autres. Ma prof a l’habitude de dire que la motivation se perd facilement et est dépendante souvent d’une tierce personne alors que la créativité est déjà en soi, il suffit de la stimuler. Je peux vous dire que c’est totalement vrai. Il m’est arrivé d’avoir des passages à vide. Il suffit d’une nouvelle idée (une création) qui a du succès ou faire quelque chose d’inédit qui nous sorte des sentiers battus ou de notre zone de confort et hop le moral (la motivation) repart comme un cheval au galop, plus rien ne l’arrête.

Trouver la motivation à l’extérieur

Chaque année, je participe à des séminaires de développement personnel, principalement Marche sur le feu et Méditation, qui sont d’ailleurs dans les recommandations, cliquez ici. Le bénéfice de ce genre de séminaire, c’est de mettre en pratique tous les outils donnés et les intégrer dans son quotidien de manière durable. Cela demande de la discipline. Merci à Lydia et Philippe Bosson ainsi qu’à Mélanie Henchoz.

J’ai également suivi durant deux ans sur Internet plusieurs coachs qui m’ont donné beaucoup d’idées pour garder un bon moral. Il y a entre autres : Roger Lannoy, Stéphanie Milot, Martine Latulippe. Ma gratitude est immense pour toutes ces personnes qui m’ont transmis tous ces trésors qui m’aident au quotidien. Je vous les recommande chaudement, ils ont tous plein de vidéos sur YouTube. Allez les voir 😉 Je me fais des piqûres de rappel en les visionnant de temps en temps.

Voilà, vous avez de quoi faire pour vous rebooster !

Si vous avez d’autres astuces à partager, vous pouvez les ajouter dans les commentaires. Pareil avec vos expériences qui peuvent inspirer d’autres gens.

Prenez soin de vous !
Alexandra

La rose et l’amour universel

Notre monde actuel a bien besoin d’amour pour guérir !

La Rose

Rosa centifolia

Comme le dit le bon vieux slogan hippie « Peace and Love / Amour et Paix » dans la paix, il y a de l’amour et dans l’amour il y a de la paix. Selon moi, il n’y a pas de place pour la guerre dans cette équation. Quand on est en paix, on est aussi en bonne santé. Notre système immunitaire est au repos quand il n’a pas à faire la guerre contre des agents pathogènes (virus…) et nous sommes alors dans un état de bien-être et en bonne santé. La paix et l’amour sont des émotions dynamisantes tout comme la joie, la certitude et la gratitude. Toutes ces émotions préservent notre capital « bonne santé ». A contrario, les émotions toxiques comme la tristesse, la colère et la peur, diminue l’immunité et la force vitale et conduisent à la longue aux pathologies. Les émotions sont aussi essentielles au maintien de la santé, alors cultivons les bonnes émotions !

Petit rappel d’anatomie

L’immunité se construit quand on est bébé dans une glande qui s’appelle le thymus et qui se situe au-dessus du cœur. Certains leucocytes (globule blanc) viennent coloniser le thymus où ils vont être transformés en lymphocytes T spécialisés (suppresseur, auxiliaire, cytotoxique, etc.) responsables de la réponse immunitaire spécifique cellulaire en cas de virus, cellules cancéreuses, etc. En fait ce sont eux qui expriment tous le marqueur membranaire. Cette réponse immunitaire est la deuxième barrière de défense, la première étant l’inflammation (un petit coucou de notre Pitta adoré, lol). Cette défense immunitaire est peut-être plus longue à la détente lors d’une première exposition, mais elle est super efficace dès la deuxième exposition, car elle possède un truc redoutable : elle a une excellente mémoire. Je rappelle au passage, que le camp d’entraînement de cette armée se trouve dans l’intestin ! Donc prenons soin de notre alimentation !

L’Amour et l’Ayurvéda

En Ayurvéda, c’est Kapha (composé des éléments Eau et Terre) qui nous fait ressentir l’émotion de l’amour. Parmi les fonctions de Kapha citons aussi son rôle de protection, c’est-à-dire qu’il est responsable de notre immunité. Le siège de Kapha se trouve dans le cœur et s’appelle Avalambaka-Kapha (l’eau du cœur) et dans cet espace, Kapha devient le gardien de l’amour. Avalambaka crée la lymphe et protège du chaud. Il fournit l’énergie dans les membres, filtre les substances nocives qui peuvent pénétrer dans les poumons et le cœur et collabore avec Udana-Vata pour l’élimination de ces substances toxiques par l’expiration. Donc l’amour contribue à l’immunité.

Le Kundalini Yoga décrit sept centres énergétiques : les 7 chakras. Le quatrième chakra – le chakra du cœur : Anahata – se situe tout comme Avalambaka dans le thorax, le cœur avec les mêmes fonctions de protection/immunité que ce dernier. Le chakra du cœur est responsable de l’équilibre entre les 3 chakras inférieurs et les 3 chakras supérieurs. Avoir un chakra du cœur en équilibre signifie s’accepter dans toutes ses facettes (ses qualités ET ses défauts), avoir confiance dans la vie, vivre le moment présent dans la joie, l’harmonie et la paix, s’aimer et aimer les autres de manière inconditionnelle et avoir la capacité de se régénérer rapidement. Le  besoin primordial de ce chakra est simplement l’Amour. Donc l’amour amène la bonne santé.

L’Amour et l’Aromathérapie

Quoi de mieux pour évoquer l’amour en aromathérapie que de parler de la Rose. Cette plante délicate et au parfum enivrant.

L’été 2015, j’ai suivi une formation de phytothérapie : excursion botanique durant lequel nous avons eu la chance de distiller un hydrolat de Rose. Et pas n’importe quelle Rose : la Rosa damascena.

De la cueillette à la dégustation

Normalement les roses sont récoltées à la main le matin, on ne garde que les pétales ! Ensuite, on remplit le corps de l’alambic avec de l’eau de source filtrée, on couvre le corps avec le chapeau sur lequel on fixe le bec de cygne et qu’on branche au condensateur, sorte de cylindre avec un serpentin. On fait chauffer le corps et surtout on veille à ce que l’ébullition ne dépasse pas 90°C pour que l’eau chaude puisse extraire les principes actifs et passer à l’état gazeux sous forme de vapeur d’eau. Le condensateur comporte un système d’injection et élimination d’eau froide afin de refroidir le serpentin et permettre à la vapeur d’eau de retrouver sa forme liquide initiale. C’est ainsi qu’une distillation donne deux produits : l’huile essentielle et l’hydrolat (ou eau florale).

L’huile essentielle de Rose (Rosa damascena)

Comme chacun le sait, la rose est la reine des fleurs ! Elle symbolise depuis l’Antiquité, l’Amour. Quelle femme n’a pas reçu une rose en même temps qu’une déclaration d’amour ? Saviez-vous qu’en Égypte, elle est considérée comme remède universel. Une légende raconte que la rose est née des larmes d’Aphrodite qui pleurait Adonis qui agonisait. Dans l’Antiquité la senteur de la rose était souvent appréciée comme le parfum des dieux. Aujourd’hui encore, elle demeure le symbole de la perfection et de la beauté.

« Si je dois vous décrire l’effet de la Rose blanche de Bulgarie quand je la hume, je sens d’abord qu’elle me couvre la tête de douceur, cette sensation descend jusqu’au ventre et plonge ensuite dans mon cœur pour irradier finalement dans mes bras. Je me sens intégralement réconfortée et remplie de gratitude. Elle me donne envie de donner au sens large tout ce que j’ai dans mon cœur : amour et connaissance. »

L’huile essentielle de Rose blanche provenant de Bulgarie est la plus

Image source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Rosa_%C3%97alba

prestigieuse et la plus raffinée. Normalement une distillation d’huile essentielle se fait par extraction à la vapeur avec de l’eau de source pour garantir la qualité des composants de la plante. Une particularité de la Rose blanche de Bulgarie est qu’elle est distillée dans son propre hydrolat ! Il faut environ 4 tonnes de pétales (1 ha de rosiers) pour produire 1 litre d’huile essentielle ! Cela explique son prix élevé, environ CHF 80.- pour 1 ml.

Au niveau spirituel, la Rose ouvre notre conscience, dissout les blocages dans les corps subtils, montre le chemin du paradis et chasse les pensées et les sentiments négatifs. Plus que n’importe quelle autre essence, la Rose harmonise au niveau psycho-émotionnel et ouvre à l’amour.

Principes actifs

La Rosa damascena fait partie des huiles essentielles les plus complexes. Dans le chromatogramme en phase gazeuse, on compte environ 500 principes actifs différents, dont :

  • Esters : acétate de géranyle
  • Monoterpénols : (60%) géraniol, linalol, citronellol, nérol
  • Sesquiterpénols : farnésol
  • Phénols : traces d’eugénol
  • Oxydes : oxyde de rose

Propriétés

La Rose est l’un des meilleurs remèdes pour la régénération cutanée, elle est aussi aphrodisiaque, bactéricide, cicatrisante, emménagogue, hémostatique, régulatrice de l’appétit, apaise le feu dans le foie et l’organisme en général. C’est un équilibrant psychologique puissant, anxiolytique, dissout les blocages sexuels, antiseptique et antiviral.

Indications

  • Bronchites chronique (surtout d’origine psycho-émotionnelle et en relation avec le chakra cardiaque), asthme, tuberculose
  • Manque d’ouverture à l’amour, blocages des corps subtils, deuil
  • Troubles du rythme cardiaque
  • Asthénie sexuelle, frigidité, impuissance
  • Ulcères variqueux, inflammations cutanées, rides, couperose, peaux asphyxiées, Certains cas d’eczéma (surtout chez les bébés et les enfants en bas âge)
  • Infections buccales, aphtes

Le regard de l’Ayurvéda sur la Rose

En Ayurvéda, on distingue 3 bioénergies (Doshas) : Vata, Pitta et Kapha, qui sont des « couples » formés de deux des cinq éléments : Terre, Eau, Feu, Air et Ether (Espace). Chaque Dosha a des caractéristiques particulières et des fonctions spécifiques.

Vata est responsable du mouvement et du catabolisme. Tout comme son élément principal, l’Air, Vata est froid et sec. Son émotion caractéristique est la peur, à l’extrême cette peur devient une anxiété permanente et les pensées tournent en boucle.

Pitta contrôle les processus de transformation et le métabolisme. Son élément principal étant le Feu, Pitta est chaud et humide, grâce à la présence de l’Eau. La colère est l’émotion signature de Pitta qui se traduit par de inflammations, c’est ça avoir trop de feu !

Kapha s’occupe de la cohésion et de la matérialisation. Puisqu’il est composé essentiellement d’Eau, Kapha est froid et humide. L’émotion caractéristique de Kapha est la mélancolie, la tristesse et comme son siège principal comme nous l’avons vu plus haut est le cœur, cette émotion met en péril l’immunité.

La Rose apaise le feu de l’organisme. Elle est donc un excellent anti-Pitta. D’autre part, elle est un puissant anxiolytique et équilibrant psychologique, c’est une plante merveilleuse comme anti-Vata. La rose est une invitation à l’amour et la tendresse donc elle protège les fonctions de Kapha.

Rajoutée dans un mélange pour les voies respiratoires par exemple, elle fera toute la différence et amènera la guérison plus rapidement. J’en sais quelque chose, puisque j’étais sujette aux bronchites chroniques depuis mon enfance. J’ai rajouté en 2009 1 goutte de Rose dans mon mélange « respiratoire » à appliquer sur le thorax et 1 goutte dans mes suppositoires. Et zwing FINI les bronchites !!! Depuis, j’ai toujours dans mon sac à main un flacon d’huile essentielle de Rose blanche de Bulgarie et de l’hydrolat de Rose bulgare dans ma cuisine et ma salle de bain.

La santé n’a pas de prix, c’est notre bien le plus précieux et dont nous sommes responsables d’en prendre le plus grand soin : par l’alimentation, l’hygiène de vie autant physique que spirituelle, les pensées et les émotions que nous vivons. Quand on a la santé, tout va bien. En revanche quand on la perd, on ne peut plus travailler et accomplir sa mission et ça devient un combat pour retrouver la santé. Et rappelez-vous l’amour est un grand guérisseur ! Donc cultivez cette émotion qu’est l’amour et si besoin utilisez la Rose quand vous sentez que vous vous en éloigner, car c’est la plante qui incarne le mieux, L’AMOUR !

La Rose est donc un remède universel qui conduit à l’Amour universel, alors pourquoi s’en priver !

Alexandra Missirlian

Hysope decumbens

HYSOPE DECUMBENS relie tous les corps subtils, établit la communication entre les différents chakras (cf. Télécom), purifie les croyances qui n’ont plus raison d’être, éclaircit le chemin spirituel et nous rend attentif à nos conflits intérieurs.
Hyssopus decumbens
Partie de la plante distillée : plante fleurie
Famille des lamiacées
L’hysope appartient aux plantes mystiques de l’Antiquité. La bible mentionne plusieurs fois l’hysope et la considère comme une plante essentielle pour la purification pendant les rituels. Son nom hébreux « esope » signifie plante sacrée. Dans la tradition chrétienne, l’hysope symbolisait le baptême et la pureté retrouvée. Hippocrate, Galien et Dioscoride vantaient les propriétés curatives de cette plante sur le système respiratoire. Les Romains l’utilisaient comme protection contre la peste. Dans la médecine orientale elle est considérée comme un tonique renforçant le Yang, surtout au niveau pulmonaire.

Source Wikipedia : Photo par Sten, CC BY-SA 3.0, Lien

L’essence d’hysope transmet la pureté et apporte la clarté. Elle met de l’ordre dans notre esprit, apporte l’inspiration cosmique, la sagesse et invite à la méditation. Elle purifie les anciennes croyances qui ne sont plus nécessaires au développement spirituel et nous rend attentif à nos conflits intérieurs.
L’hysope développe la clarté de l’esprit. Quand nous avons compris la cause de nos besoins, la cause de nos perceptions, alors l’acceptation de soi et l’empathie envers les autres devient plus faciles. L’hysope nous enseigne que les erreurs font partie du processus d’apprentissage et qu’en réalité, il n’y a pas de faute. Les soi-disant erreurs sont des véritables bénédictions dans le temps et servent d’en tirer des leçons de la vie. Traditionnellement, l’hysope est utilisée pour purifier les espaces sacrés, lors des cérémonies d’initiation ou de passage.
L’hysope apaise les émotions, éveille, stimule la créativité et augmente la capacité de perception. C’est une essence idéale pour activer le 3ème œil. Un massage aurique avec quelques gouttes d’hysope dans la paume des mains purifie les corps subtils.
En aromathérapie, nous distinguons deux variations, soit l’hysope officinalis qui est extrêmement neurotoxique et abortive (forte concentration en cétones) et l’hysope decumbens. Cette dernière est à favoriser du fait qu’elle ne présente pas de contre-indication.

Principes actifs : Oxydes : 1.8 Cinéol 60%, trans-linalol. Monoterpènes 20% : α- et β-pinènes, camphènes. Sesquiterpènes
Propriétés : expectorant, antiasthmatique, anti-inflammatoire, antiseptique, virucide++, tonique général, équilibrant nerveux, régulateur de la tension sanguine
Indications :
  • Rhinopharyngites, sinusites, bronchites, bronchiolite du nourrisson, bronchites asthmatiformes, asthme de tous genres
  • Dépression nerveuse, angoisses, oppressions, nervosité, agitation mentale, dispersion
  • Pour l’équilibre (vertiges), appliquer sur le pavillon de l’oreille
  • Pour clarifier l’esprit, 1 goutte sur un Q-tip dans les oreilles idem dans les narines, quand on en a plein la tête, ça permet de se focaliser sur 1 problème à la fois et d’agrandir la vision, y voir clair
  • Avant de recevoir votre patient, appliquez 1 goutte dans vos mains pour augmenter vos perceptions
  • Manque d’intuition, faiblesse de concentration
Effets énergétiques : active le 3ème œil. Couleur Indigo
Ayurvéda : Vata-, Kapha-
Contre-indication : aucune

Source texte : Lydia Bosson, l’aromathérapie énergétique

Le coin lecture

Vous vous demandez peut-être d’où je tire toutes mes connaissances ?

J’ai eu, et j’ai toujours, l’immense privilège d’étudier auprès d’une enseignante remarquable dans le domaine de l’aromathérapie, de l’ayurvéda et de la pentanalogie. Elle a écrit plusieurs ouvrages sublimes dont je vous recommande la lecture. Il s’agit de Madame Lydia Bosson.

Hydrolathérapie

Dans cet ouvrage, vous découvrirez 47 hydrolats et les meilleurs façons d’utiliser ces merveilleuses eaux florales issues de la distillation des plantes. Édition Amyris

 

La tasse d’eau chaude

Pourquoi devons-nous boire de l’eau chaude ? Toutes les réponses et explications dans ce petit livre. En bonus, il vous familiarisera avec l’Ayurvéda. Édition Amyris

 

 L’aromathérapie énergétique

Ce livre regroupe à la fois la biochimie et l’aspect énergétique des plantes. Vous découvrirez aussi pleins de rituels qui vous permettront de cheminer sur votre chemin avec plus de sérénité. Édition Amyris

La Pentanalogie, miroir du destin

Envie de comprendre vos obstacles et ce qui bloque votre évolution ? Ce livre est une introduction à cette science complexe et apporte déjà une multitude de solutions. Édition Amyris

Grandir avec les huiles essentielles

Celui-là est mon préféré ! Ludique, mais redoutablement efficace quand on se sent bloqué dans une situation. Il suffit de tirer une des 74 cartes du jeu, de se référer au livre et de faire le rituel correspondant, ça marche ! Édition Amyris

Ayurvéda jour après jour

Cette science multi-millénaire nous enseigne comment garder un corps sain dans un esprit jeune. Pour se faire, nous devons savoir qui nous sommes et suivre quelques règles adaptées à notre constitution. Édition Amyris

Je m’arrête là pour le moment, vous avez déjà assez de quoi lire.

Cette page sera complétée régulièrement 😉

Le Mélèze

Renouveler

La particularité du Mélèze est qu’il est le seul conifère à perdre ses aiguilles en automne ! Pas étonnant qu’il soit considéré par nos ancêtres comme un symbole de nouveau départ.

Son bois, ses aiguilles et sa résine étaient utilisés dans les cérémonies printanières, et également, dans des rituels pour se défaire de l’ancien et accueillir le nouveau.

« Je cherchais depuis des années à déménager. En désespoir et résignée, j’ai diffusé de l’huile essentielle de Mélèze pendant plusieurs semaines consécutives. Quelques semaines plus tard, enfin la bonne nouvelle tant attendue ! J’ai trouvé un nouvel appart conforme à mes souhaits. J’y habite depuis. »

Son nom botanique vient du grec « mel » évoque le miel et fait référence à sa sève sucrée et « larix » qui veut dire résine.

Ses aiguilles sont dirigées dans tous les sens et évoquent des antennes captant les énergies subtiles.

Une légende raconte que le mélèze est l’arbre préféré des elfes et des fées. Il semble d’ailleurs que ces esprits bienveillants de la Nature soient attirés par son parfum et qu’ils se cachent à proximité. Jadis, on suspendait ses branches ou brûlait sa résine pour justement attirer les elfes. On disait aussi que son parfum affinait la capacité de perception des hommes et leur permettait d’entrer en contact avec leur monde.

Rituels

Si vous n’arrivez pas à comprendre ce que vous voulez réellement, faites le rituel pendant 12 jours en fin de journée :
Massez la zone du coeur avec quelques gouttes d’HE de Mélèze. Appliquez quelques gouttes dans la paume des mains et frottez-les l’une contre l’autre et respirez profondément vos mains. Dites 3x votre Prénom à haute voix et ensuite 3 x 4 x le mot RENOUVELER en respectant une pause entre chaque série.

Si vous manquez de confiance en vous-même :
Appliquez quelques gouttes d’HE de Mélèze sous la plante des pieds et 1 goutte sur la zone du coeur. Pendant 40 jours, tous les matins au lever.

Pour vous revitaliser et vous redonner confiance :
Massez les talons avec quelques gouttes d’HE de Mélèze

(Source : Lydia Bosson – Grandir avec les huiles essentielles)

Abonnez-vous à la Newsletter ;-)

Une fois par mois, recevez des conseils, astuces et les dates des prochains événements

You have successfully subscribed to the newsletter

Oups ! Il y a eu une erreur :-( Veuillez ressayez.

École Prema Veda utilise vos données uniquement dans le cadre de sa Newsletter mensuelle. Vous recevrez des conseils et astuces de santé, ainsi que les dates des prochains cours.