Boutons liés au masque

Astuce Aroma : Boutons liés au port du masque

Les mesures sanitaires dont le port du masque provoquent des effets indésirables tels que des boutons sur le visage. Bien sûr une consultation chez un dermatologue permettra de poser un diagnostic précis (mycoses, acné, allergie ou irritations). Voici une liste d’huiles essentielles (HE) et d’hydrolats (HA) pour vous permettre de soigner vos boutons. 

HE/HA géranium rosat est un super antiseptique, idéal pour peau mixte. Il soigne l’acné et peut également traiter les mycoses.

HE/HA palmarosa régule le sébum et donc l’acné. Tout comme le géranium soigne également les mycoses ⚠️ Prudence avec l’HE durant la grossesse.

HE/HA tea tree. Tout le monde le connaît, c’est un excellent généraliste. Bon contre l’acné et les mycoses. Il a aussi une action rafraîchissante. HE Cajeput est redoutablement efficace contre l’herpès labial.

HE/HA ciste assainit et favorise une guérison rapide. De plus c’est un excellent virucide et bactéricide.

HE/HA camomille bleue de l’Atlas est formidable sur les allergies cutanées tout en apaisant les irritations.

HE/HA lavande vraie apaise, cicatrise et soigne la peau. 

❓Comment utiliser ces huiles essentielles 

Rien de plus simple ��

➡️ Vous mélangez 1 cuillère à café d’huile végétale de préférence calendula pour les peaux sèches ou jojoba et aloé vera pour les peaux mixtes à grasses et vous rajoutez 3 gouttes d’une ou plusieurs des huiles essentielles citées ci-dessus. Bien nettoyer le visage et masser les zones à traiter avec ce mélange 2 fois par jour.

➡️ Quant aux hydrolats, c’est encore plus facile. Choisissez celui (ou ceux) qui vous convient, imbibez un coton et tamponner les zones du visage avec.

Embellir sa vie

Je vais vous expliquer comment il est facile (oui oui vous avez bien lu « facile ») de reprendre sa vie en main et de la formater selon vos propres aspirations.

Selon la connaissance des chakras, il est simple de comprendre les processus d’éveil, d’évolution et d’épanouissement personnel.

Nous possédons tous 7 chakras principaux, qui sont des centres énergétiques gérant nos systèmes fonctionnels physiques, psychiques, émotionnels et spirituels.

Le premier chakra se nomme Muladhara, qui signifie le support du fondement (la base). Placé sur le plancher pelvien, à la base de la colonne vertébrale, il nous connecte à l’énergie de la Terre et se développe de la naissance jusqu’à 5 ans environ. Au niveau physique, il gère les organes comme les surrénales (qui entre autre produisent l’adrénaline, sous l’effet de la peur ou du stress). Son rôle est d’éveiller la Kundalini, cette énergie puissante qui s’élève vers le ciel, passant par tous les chakras jusqu’à l’accomplissement de l’être : la félicité. Muladhara est associé à l’odorat, à la vitalité et à l’instinct de survie. Je peux pas m’empêcher de penser quand deux chiens se rencontrent, ils se reniflent le derrière. Ceci explique peut-être cela.

Le niveau de conscience du premier chakra est d’assurer la survie. Le besoin de sécurité est l’étape à franchir. Est-ce que votre sécurité dépend des conditions extérieures ou avez-vous en toutes circonstances CONFIANCE en la vie ?

« La folie c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent » Albert Einstein

La peur qui prédomine ici est la peur de l’inconnu ou la peur du changement. Je ne connais pas mieux comme huile essentielle que le Vétiver à appliquer pendant 40 jours matin et soir sous les pieds pour guérir ce premier chakra et développer davantage de confiance 😉

Le deuxième chakra s’appelle Swadhisthana, qui signifie le siège de soi. Placé au niveau du pubis/sacrum, il nous connecte à l’énergie de l’Eau et aux samskaras (émotions qu’une situation nous fait vivre), ainsi qu’à l’inconscient et à la reproduction (création, créativité), il est actif durant la période de l’enfance jusqu’à la puberté. C’est ici que naissent la joie et la compassion. Swadhisthana est associé au sens gustatif. Comment je savoure la vie (joie de vivre).

Le niveau de conscience est le changement, la découverte du monde extérieur. Pour atteindre l’équilibre, il faut donc trouver le juste milieu entre les opposés. Ici se trouve le berceau du plaisir et du mouvement. Le besoin de variété est l’étape à franchir. Est-ce que vous êtes en permanence en recherche de divertissements, distractions ou êtes-vous le créateur de votre vie ?

« Le plus grand secret pour le bonheur, c’est d’être bien avec soi » Bernard Fontanelle

La peur qui prédomine ici est la peur de perdre le contrôle, ainsi que la peur de ne pas s’aimer. Les huiles essentielles comme le Jasmin ou l’Ylang-ylang sont parfaites pour harmoniser ce chakra, appliquer le soir 1-2 gouttes sur le pubis et sur le sacrum 😉

Le troisième chakra est le fameux plexus solaire, Manipura qui se traduit par la cité des joyaux. Il se situe au niveau de l’estomac (sa racine est le nombril) et il nous active notre Feu (Agni, le feu digestif) pour nous permettre de transformer la nourriture que nous mangeons, y compris toutes les informations visuelles, auditives… C’est dans cet espace que naît notre EGO, que se formatent nos systèmes de croyances, nos schémas de pensées, nos mécanismes. C’est la période typique de l’adolescence, qui est censée se terminer vers 28 ans. Manipura est lié au sens de la vue. Comment je vois la vie ?

Le niveau de conscience est la volonté, le pouvoir de faire de ce monde un monde meilleur, en trouvant sa place. L’étape à franchir est le besoin de reconnaissance. Est-ce que vous êtes toujours à attendre qu’on reconnaisse vos efforts ou vous avez la sagesse et le discernement pour rester objectif et ouvert ?

« Trouve un endroit à l’intérieur de toi, où il y a de la joie et utilise cette joie pour brûler ta douleur. » Joseph Campbell

La peur qui prédomine ici est la peur de l’échec ou/et la peur d’être ignoré. Les huiles essentielles comme le Galbanum*, la Sauge triloba sont d’excellents digestifs émotionnels, de même que le Poivre noir aide à digérer la colère. Il est possible de prendre 1 goutte par voie orale, sinon appliquer 1-2 gouttes d’une ou plusieurs de ces huiles essentielles sur le plexus solaire 😉

*hors grossesse/allaitement et pas pour les enfants en-dessous de 12 ans

Le quatrième chakra se nomme Anahata qui se dit souffle non frappé ou son non produit. Il se localise dans la cage thoracique et gère les fonctions du système immunitaire, du coeur et des poumons. Il est relié à l’élément Air et au sens du toucher. Il s’éveille quand l’égo fait moins de bruit si j’ose dire. C’est ici que naît l’amour.

Le niveau de conscience est la capacité de donner et de recevoir, l’échange, le partage. Le besoin d’aimer est l’étape à franchir. Aimer sans attente de l’aide de l’extérieur, mais trouver cet amour au fond de soi. L’amour peut fleurir quand la confiance et la gratitude sont intégrées.

« S’aimer soi-même, c’est se lancer dans une belle histoire d’amour qui durera toute la vie. » Oscar Wilde

La peur de la solitude et celle du rejet témoignent d’un chakra du coeur fermé. Les huiles essentielles comme la Rose, la plus puissante pour guérir ce centre énergétique, la Rosalina qui combine d’excellentes propriétés en cas de grippe avec celle d’ouvrir et dilater Anahata et le Saro un puissant régénérant qui aide à se réconcilier avec son passé pour aller de l’avant. L’une ou l’autre de ces huiles essentielles, 1-2 gouttes sur le chakra du coeur et les avant-bras.

L’apprentissage est un processus qui dure toute la vie. La symbolique des chakras suivants ne peut se faire tant que les 3 premiers chakras ne sont pas guéris. Tout le potentiel de guérison réside dans le coeur. Raison pour laquelle, je vous livre quelques mots clés pour la suite.

Le stage « Transformation & Epanouissement » vous propose de passer en revue vos auto-sabotages, vos systèmes de croyances et vous donner des outils de travail pour transformer tous ses schémas limitants en nouvelles bases pour construire votre bonheur.

Le 5ème chakra, Vishudhi signifie pur. Son élément est l’Éther et le sens qu’il contrôle est l’ouïe. La communication est sa manifestation. Il s’éveille dès la cinquantaine. Le besoin primordial de ce centre énergétique est le besoin d’évolution. Comme il est situé dans la gorge, cette liaison qui connecte le corps avec l’esprit. Dans la conscience de cet espace, tout devient possible, on est authentique et vrai, ainsi nous pouvons communiquer sans avoir peur de blesser.

Le 6ème chakra, Ajna est le centre des commandes. C’est marrant comme l’Ayurvéda (5’000 ans) et les connaissances médicales modernes arrivent aux mêmes résultats ! Il se situe entre les deux yeux, c’est pourquoi on l’appelle communément le 3ème oeil. Il correspond au 6ème sens, à l’intuition, grâce à son élément, la lumière (c’est la lueur qui brille dans les yeux). Il contrôle le mental. Il s’éveille dès la soixantaine. Le besoin primordial de ce chakra est la contribution et la peur associé est celle de se perdre.

Le 7ème chakra, Sahasrara, s’appelle Lotus aux mille pétales. Lorsque la Kundalini atteint le 7ème chakra, le détachement de l’illusion (Maya) est complet. Sahasrara est l’accès à la conscience divine, à l’éveil, à la sagesse de l’univers. Situé au sommet du crâne, il contrôle la glande pinéale. Son élément est la lumière céleste (divine). Son besoin primordial est l’unicité et sa manifestation la félicité.

Ces trois derniers chakras s’ouvrent facilement quand les trois premiers sont totalement guéris. Et on peut accélérer le mouvement en portant notre attention sur nous-mêmes et changer pour évoluer. C’est la vie !

Au plaisir de vous revoir prochainement, d’ici là, prenez soin de vous. 

Alexandra Missirlian

La santé au quotidien

La santé au quotidien

Selon Wikipedia, la salutogenèse est un concept développé par le sociologue médical Aaron Antonovsky qui désigne une approche se concentrant sur les facteurs favorisant la santé et le bien-être (physique, mental, social, etc.), plutôt que d’étudier les causes des maladies (pathogenèse).

Après une année comme 2020, où nous avons entendu tout et son contraire sur la santé, il est temps de remettre l’église au milieu du village et d’arrêter de glorifier la maladie. Chaque être humain a le pouvoir de rester en bonne santé. Il faut arrêter de penser que nous sommes trop stupides pour ne pas comprendre comment le corps fonctionne et comment la maladie arrive. Il est temps de devenir RESPONSABLE de nous-mêmes et d’apprendre à honorer ce merveilleux CORPS, qui est le véhicule et le temple de notre ÂME. L’un ne va pas sans l’autre. Il est urgent que chacun apprenne les bases de LA SANTÉ AU QUOTIDIEN.

La santé au quotidien est une compréhension de

  • soi-même, en comprenant
    • comment notre organisme fonctionne en temps normal
    • savoir comment il en arrive à dysfonctionner
  • bien connaître ce dont notre corps a besoin (l’alimentation) pour rester en bonne santé
    • savoir également ce qui peut le mettre en péril et le rendre malade
  • et comment faire pour le remettre en santé

Dans un premier temps, il est nécessaire d’apprendre à bien s’observer, de tester plusieurs options pour adopter des  habitudes saines pour mêmes et qui nous rendent joyeux. Sur ces bases, il est difficile de « tomber malade ». La maladie apparaît quand nous perdons le contrôle sur nos routines saines.

Comme rien n’est séparé, même si on croit le contraire, tout est interconnecté. Les êtres humains entre eux sont connectés de même que les êtres humains sont connectés avec leur environnement. La plupart des médecines ancestrales comme l’Ayurvéda et la Médecine traditionnelle chinoise, insistent sur les « énergies » qui sont les mêmes à l’extérieur du corps (macrocosme) que dans son intérieur (microcosme). Tout s’influence mutuellement. Il faut en devenir conscient. Chaque action a un impact sur notre équilibre et sur l’ensemble de l’équilibre global.

Apprenons dès aujourd’hui à traiter la Terre comme nous-même et réciproquement, à prendre soin de nous pour honorer la Terre. Il est peut-être l’heure de changer nos habitudes pour prendre encore mieux soin de la terre qui nous accueille le temps d’une vie. Nous ne pouvons plus attendre, le changement commence en SOI.

Tout commence par l’alimentation

Le premier impact déterminant sur notre santé est l’alimentation. Hippocrate le disait en son temps : « que ton aliment soit ton médicament ». Une alimentation saine, naturelle et adaptée à son organisme et ses besoins, garde l’individu en bonne santé.

Il est clair qu’aujourd’hui dans les supermarchés, on trouve surtout des produits à bas prix, mais de mauvaise qualité. Les plats industriels remplissent les rayons et pour tout un chacun ayant peu de temps à consacrer à la cuisine, trouve naturellement plus pratique de se réchauffer au micro-onde un repas déjà tout préparé. En y regardant de plus près (c’est-à-dire en lisant les étiquettes), on se rend compte que la plupart des ingrédients sont de synthèse (conservateurs, épaississants, traces de pesticides, liants, arômes artificiels, etc.), contenant de surcroît des quantités astronomiques de sucre, de sel et également de l’eau.

Il est devenu urgent de revenir aux fondamentaux. Opter pour une cuisine rapide, saine et composée uniquement d’ingrédients de base : des fruits et légumes frais, des céréales complètes, un peu de viande ou poisson ou d’œufs, des huiles de bonne qualité et des aromates naturels (épices et herbes), de préférence biologique. 

Si nous n’avons pas de potager pour cultiver nous-mêmes nos fruits et légumes, nous pouvons soit nous associer avec des personnes qui ont un jardin, soit aller directement chez le maraîcher le plus proche nous ravitailler. Idem pour les céréales, la farine, les oeufs, la viande, le poisson. Privilégions les agriculteurs respectueux de l’environnement, des plantes et des animaux. C’est par amour pour la Terre et elle nous le rend bien.

Les régimes alimentaires

Il existe bon nombre de régimes alimentaires, comme le régime méditerranéen, le régime crétois, le régime japonais, le régime crudivore, végétarien, végan…. Le mieux est la variété, car nous vivons sur une terre d’abondance. Manger varié en suivant le rythme des saisons, permet à l’organisme d’avoir tous les nutriments au bon moment pour son bon fonctionnement tout au long de l’année. Encore faut-il que les aliments soient sains, naturels et de culture biologique.

L’alimentation selon l’Ayurvéda, tient compte des 5 éléments présents dans la nature qui sont les mêmes que dans notre organisme : terre, eau, feu, air et éther. C’est à mon sens la plus juste, car elle permet la variété et met l’accent sur ce qui est bon pour chaque constitution. C’est également une nutrition qui peut incorporer la phytothérapie par exemple, car l’usage systématique d’épices (plantes aromatiques pour la plupart) ont des vertus médicinales qui lorsqu’elles sont consommées en même temps que la nourriture, offrent une meilleure biodisponibilité et agissent différemment que prises en dehors des repas.

Les constitutions Vata et Kapha doivent manger des plats cuisinés avec des épices et chauds, car leur feu digestif n’est pas assez performant pour transformer la nourriture en nutriments assimilables. Pitta dont l’élément dominant est le feu, peut se permettre des crudités qu’il digère d’ailleurs très bien.

Les saveurs en cuisine ayurvédique sont importantes et se classent en 6 catégories. Ci-dessous, le tableau vous montre ce qui devrait dominer dans l’assiette selon sa constitution ayurvédique. La totalité de l’assiette comprendra néanmoins toutes les saveurs, afin d’éviter la frustration qui engendrent les fringales, elles seront représentées symboliquement dans l’assiette, soit en toute petite quantité. 

Par exemple si votre constitution est Vata-Pitta, vous devriez privilégier les saveurs Salé-Acide-Doux en majorité environ 2/3 dans l’assiette et compléter le tiers restant avec les 3 autres saveurs, Amer-Astringent et Piquant

 SaveursExempleVataPittaKapha
SaléSel, romarin, poissons de mer, crustacésX  
AcideAgrumes, petits fruits, vinaigre, yaourt, fromage, tomateX  
DouxCéréales, viande, poissons, œufs, lait, fruits, patateXX 
AmerLaitue, artichaut, légumes verts à feuilles, céleri, betterave XX
AstringentHaricots, épinards, thé, pomme, tous les choux, grenade XX
PiquantPiment, gingembre, poivre, radis, moutarde, raifort  X

Manger – bouger

La santé au quotidien passe aussi par le mouvement. Avoir une activité sportive régulière est important. Le slogan « manger-bouger » est donc très vrai. Faire de l’exercice aide à lutter contre la sédentarité trop souvent la cause des pathologies modernes, notamment cardio-vasculaires, obésité et diabète. Il n’est pas question de viser les Jeux Olympiques, mais d’avoir quotidiennement une activité physique, comme la marche par exemple. Mieux vaut faire 30 minutes de marche au rythme soutenu tous les jours plutôt que 2 heures une fois par semaine.

Nous sommes tous différents et chacun peut trouver de la satisfaction dans ce qui lui plaît. Certaines activités conviennent aussi mieux à certaines personnes qu’à d’autres.

La pratique d’une activité sportive déclenche une cascade d’hormones du bien-être et donc de la santé. Il suffit simplement de veiller à ne pas tomber dans les excès qui sont toujours délétères pour l’organisme, même si les dégâts ne sont pas visibles sur le court terme.

Vata préfèrera des activités physiques douces : marcher en forêt, nordic-walking, yoga, tai-chi, Qi-Gong, gym douce

Pitta pourra s’éclater au tennis, à la natation, water-polo, au ski, au foot, basket, surtout s’il y a un peu de compétition !

Kapha trouvera du plaisir à transpirer au fitness, à la course à pied, à la danse

Le sommeil

Le sommeil est également un paramètre important dans la santé. Les effets du stress occasionnent souvent des troubles du sommeil. Lorsque le corps n’a plus l’espace et le temps du sommeil pour se reposer, se régénérer, cela entretient le cercle vicieux du stress et peut également engendrer un état dépressif et des problèmes de santé.

Les meilleures heures pour un bon sommeil réparateur se situent entre 22h et 6h. L’usage de l’aromathérapie peut aider à retrouver un bon sommeil comme la lavande vraie, le ravintsara, le petitgrain mandarine, l’ylang-ylang, pin cembra. Quelques gouttes sur l’oreiller, frictionner les poignets et masser le ventre avec une goutte dans le nombril de l’une ou l’autre de ces huiles essentielles qui aident à l’endormissement.

Le tryptophane est un micronutriment essentiel pour enclencher après 4 heures la production de sérotonine qui déclenchera 2 heures après la fameuse mélatonine, l’hormone du sommeil.

Par exemple : à 16h manger une poignée de noix de cajou avec 2-3 carrés de chocolat noir 80-90% cacao. 16h tryptophane à 20h sérotonine et à 22h mélatonine.

Parmi les plantes qui aident à mieux dormir citons la mélisse, la passiflore, la camomille, en tisane le soir une heure avant le coucher, peut aussi aider.

Si vous voulez en apprendre davantage, je vous invite à vous inscrire 

Prochaine formation la santé au quotidien, 19-20 juin 2021 – INSCRIPTION

La santé au quotidien est pour résumer une façon simple et naturelle de PRENDRE SOIN DE SOI !

Au plaisir de vous revoir prochainement, d’ici là, prenez soin de vous. 

Alexandra Missirlian

Rester Zen Covid-19

Des conseils pour rester Zen

En cette période troublée d’incertitudes, où il nous semble que nous ne maîtrisons plus rien, toutes les émotions nous submergent : peur, colère, tristesse. Les réactions individuelles sont aussi diverses que variées allant des élans de générosité, solidarité, d’entraide au repli sur soi, arrogance, égoïsme…

Il n’y a rien à juger, chacun réagit selon ses schémas de croyances, selon ses moyens, selon ses capacités du moment. Une chose est sûre, c’est que ce corona-virus nous pousse tous à changer quelque chose. C’est d’ailleurs rigolo que le monde scientifique l’ait baptisé ainsi; pour moi cela fait référence au chakra coronal situé au sommet du crâne. Ce chakra délicat qui amène de grandes transformations. Et ce corona-virus atteint le chakra du coeur (les poumons) qui est aussi le centre de l’Amour et de l’Immunité.

Réflexion et conseils

Bref, voici quelques pistes de réflexion et des conseils pour vous soutenir durant cette période compliquée.

Avoir peur en ce moment c’est NORMAL, mais quand celle-ci prend des proportions qui vous font souffrir, alors là c’est pas normal. La peur du moment est surtout liée à l’incertitude et l’inconnu :

  • face à « l’autre », on se croise, on se regarde et on a peur d’être contaminé, on devient méfiant
  • face à la maladie/mort, je pense aux hypochondriaques ou ceux juste inquiets de leur santé ou ceux dont un proche a été atteint
  • face à l’isolement, je pense aux personnes âgées et celles vivant seules qui doivent gérer ce vide et cette solitude que représentent le confinement
  • financière, je pense aux indépendants comme moi, qui du jour au lendemain n’ont plus de revenu

Toutes ces peurs sont le fruit d’un chakra racine (c’est le premier des 7 chakras, situé sur le plancher pelvien) qui aujourd’hui est collectivement sacrément ébranlé. Ne vous sentez pas offusqué si vous vous reconnaissez dans ce que je dis, c’est normal, vous êtes normaux, de ressentir tout cela en pareille situation.

Les huiles essentielles de bonne qualité, comme Oshadhi, ont une vibration élevée, mesurables en Hertz. Pour vous situer, le coronavirus vibre à moins de 10 Hz, la planète terre autour de 24-27 Hz. En revanche, des huiles essentielles basiques telles que le basilic vibre déjà à 52 Hz et 320 Hz pour la Rose.

J’ai trouvé un article intéressant qui parle de ces ondes justement en lien avec la situation actuelle : https://blogs.mediapart.fr/genevievel/blog/300320/coronavirus-covid-19-il-toucherait-le-chakra-du-coeur

Alors utilisez autant que possible les huiles essentielles, elles vous augmenteront votre taux vibratoire automatiquement : en diffusion surtout, certaines peuvent être aussi appliquées sur la peau, voire également avalées. Appelez-moi si vous n’êtes pas sûrs.

Conseils Aromathérapie

Les huiles essentielles (HE) qui aident à surmonter de telles peurs et retrouver la paix intérieure sont des HE qui agissent sur le premier chakra, l’enracinement, la stabilité :

Vétiver, pour moi c’est la meilleure pour l’ancrage quand on se sent vraiment déstabilisé et très vulnérable, qu’on a perdu la confiance en soi et la foi en l’abondance. Elle renoue direct le lien avec la Terre-Mère. 1-2 gouttes sous les pieds matin et soir. Prudence en cas de grossesse.

Patchouli, chouette huile essentielle pour se sentir ancré et oser sortir des sentiers battus, pour moi elle titille aussi ma créativité intérieure. Elle connecte à la Terre et guide cette énergie vers le coeur. 1-2 gouttes sous les pieds + 1-2 gouttes sur les avants-bras tous les matins et soirs.

Angélique racine, excellente huile essentielle pour s’ancrer, surtout quand on a le mental très agité et envahi de peurs, elle transmet beaucoup de stabilité. Elle agit comme un super engrais en nous régénérant et donnant de la force. 1-2 gouttes sous les pieds. Attention photosensible. L’hydrolat est délicieux et sans contre-indication, à boire 1cc dans un verre d’eau chaude surtout le soir pour bien dormir.

La tristesse, eh oui nos habitudes ont radicalement changé du jour au lendemain et une certaine nostalgie de notre train de vie d’avant COVID-19 peut se manifester. Il est aussi possible que vous ayez perdu un proche ou que quelqu’un dans votre entourage se batte actuellement contre ce virus et que vient encore se rajouter un sentiment d’impuissance. Je compatis sincèrement. Le gros challenge, c’est de ne pas rester trop longtemps dans la tristesse, pour éviter de broyer du noir, car cela affaiblit le chakra du coeur. Dans ce chakra du coeur, il y a entre autre le COURAGE et la FORCE de la vie. Soutenez-vous avec des huiles essentielles comme l’épinette noire ou bleue, le pin sylvestre…

Bon pour le moral

Peu importe finalement quand soit en colère ou dans la tristesse, pour retrouver la JOIE, rien de mieux que stimuler le 2ème chakra. Vous pouvez diffuser à volonté des HE d’agrumes, telles que mandarine, bergamote, orange, pamplemousse. Elles ont toutes des vertus antiseptiques atmosphériques. Encore une fois, il est plus qu’indiqué de les employer dans pareille situation.

Je pense que la pensée est ÉNERGIE, essayez le plus possible de mettre du positif dans vos pensées, pensez avec votre coeur, c’est le seul endroit où vous pourrez puiser le calme et regagner en discernement. Ou si vous n’y arrivez pas remémorez-vous un souvenir chaleureux, joyeux pour regagner un sentiment de positivité rapidement. Peut-être qu’il y a aussi pour vous une chose positive dans cette situation extraordinaire et que ressentir de la gratitude fait énormément de bien.

Simuler notre immunité

Ce virus attaque les voies respiratoires, qui sont gérées par le chakra du coeur. Et la tristesse touche ce chakra du coeur, qui est également le siège de notre immunité. Alors pour renforcer vos défenses immunitaires, toutes les huiles essentielles de conifères sont à privilégier.

Toutes les huiles essentielles de conifères sont des désinfectants atmosphériques, donc à diffuser à gogo. De plus, ce sont d’excellents décongestionnants respiratoires.

D’une manière ou d’une autre, elles apportent toutes un certain réconfort, car elles agissent principalement sur le chakra du coeur  :

Pin Cembra (Arolle), le dernier à rejoindre l’assortiment et il est originaire près de chez nous, l’Autriche. Il est incroyable comme il agit sur le coeur et l’ouvre, il redonne force et courage quand on l’a perdu, il ré-oxygène l’organisme et permet d’affronter les défis tout en nous ancrant dans notre vie sans être perturbés. C’est un de ceux que j’utilise en ce moment.

Pruche, merveilleux confière canadien, dans mes cours d’aromathérapie, je fais marcher les élèves dans la salle, au début sans rien, puis je leur distribue une mouillette de cette huile essentielle et c’est merveilleux de les voir TOUS relever la tête, se regarder et se sourire, alors qu’avant tous regardaient leurs pieds. Cela en dit long sur le pouvoir de cette huile essentielle : EMBRASSER LA VIE

Sapin baumier, mon préféré quand il s’agit de faire des mélanges, car il transmet courage et optimisme, augmente l’énergie vitale, apaise l’anxiété et permet de laisser aller le négatif.

Sapin pectiné, mon chouchou ! Il ramène l’équilibre émotionnel, est fantastique pour lâcher-prise, redonne de l’énergie et ma récente découverte, il m’aide à mieux m’endormir en régularisant mon souffle.

Côté hydrolat

Parmi les hydrolats, ceux que vous pouvez privilégier en ces temps de pandémie sont :

  • Ravintsara et/ou Tea tree pour leurs vertus antiseptiques, antivirales
  • Rose, Champaca qui agissent sur le chakra du coeur et sont des hydrolats intéressants en cas de troubles respiratoires
  • Palo santo et/ou Encens sont d’excellents purifiants énergétiques qui amènent de la flexibilité
  • Myrte, laurier noble pour soigner les troubles ORL et respiratoires

L’état d’esprit

Ce que j’ai pu constater ces dernières semaines, c’est que cette période engendre aussi énormément de créativité.

La créativité est le pendant de l’incertitude. Je ne peux que vous conseiller de stimuler aussi votre 2ème chakra avec des huiles essentielles d’agrumes comme l’orange, la bergamote, la mandarine et leurs petits grains respectifs. En diffusion, ils assainissent également l’air comme les conifères et ils amènent également beaucoup de JOIE.

La créativité c’est ce qui m’a toujours fait tenir dans pareil challenge. Une partie de mes journées sont actuellement consacrées à vous préparer quelques surprises qui seront prêtes d’ici quelques semaines… suspens…..affaire à suivre.

D’ici à la prochaine Newsletter, d’ici au prochain rendez-vous Massage et/ou d’ici au prochain cours d’aromathérapie, prenez soin de vous et des autres.

Ensemble pour un monde meilleur : COURAGE, FORCE, JOIE, CONNEXION, AMOUR et CONFIANCE

Affectueusement, Alexandra

La Pentanalogie

Pentanalogie formation complète
La Pentanalogie

La Pentanalogie est un outil extra-ordinaire en tout point de vue. Grâce à une date de naissance, il est possible de connaître tous les aspects d’une personnalité, ses forces et ses faiblesses, ainsi que ses challenges et ses potentiels de réalisation.

Le pentagramme est un symbole utilisé depuis des milliers d’années dans un sens sacré. Au travers de cette étoile à 5 branches, l’ensemble de l’Univers est révélé : les 4 éléments Terre-Eau-Feu-Air ainsi que l’Esprit. Il en va de même avec l’Être Humain : 1 tête, 2 bras, 2 jambes avec toutes les facettes de sa personnalité.

Les nombres, outre leur aspect purement quantitatif, représentent une certaine qualité. Le nombre 1 par exemple, ressemble à une flèche et donne l’indication d’avoir besoin d’une cible, un but, un objectif. Le nombre 2 ressemble à un point d’interrogation et a comme qualité la réflexion, la pensée, le doute. Et ainsi de suite….

Pentagramme, pentanalogie, formation complète, cours
Le Pentagramme

La Pentanalogie, en quoi est-ce utile ?

Quelle que soit sa motivation ou curiosité, la Pentanalogie est utile à tout un chacun. En effet, cette connaissance nous :

  • amène une connaissance de soi en profondeur. Plus nous devenons conscients de nos mécanismes et plus nous pouvons nous améliorer afin d’enrichir notre vie. C’est le meilleur outil de développement personnel efficace et pragmatique.
  • permet de mieux comprendre nos proches. Eh oui, tout le monde ne porte pas les mêmes lunettes que nous et ne voit pas la vie comme nous la voyons. Nous pouvons ainsi développer une meilleure qualité relationnelle avec notre entourage.
  • donne une vue holistique de l’ être humain. Ainsi, nous pouvons anticiper nos faiblesses physiques et psycho-émotionnelles afin de maintenir une bonne santé globale. Un outil idéal à tous les thérapeutes pour affiner leur diagnostic clinique.
  • indique quelle est notre mission et où sont nos talents cachés. De ce fait, nous pouvons nous diriger aisément sur notre chemin de vie. La botte secrète dans un cadre de recrutement.

Exceptionnel : formation complète de Pentanalogie, voir les dates

Comment ça marche ?

Le point de départ est la date de naissance. Prenons un exemple imaginaire, Lucie née le 2.8.1957

Si vous êtes mal à l’aise à calculer, allez sur ce lien et entrez votre date de naissance. Vous pourrez choisir entre un extrait de thème (gratuit) ou un thème complet (payant) : http://pentanalogie.com/

Revenons sur la date de naissance de Lucie. Pour calculer son type, il faut additionner tous les chiffres qui composent sa date de naissance : 2+8+1+9+5+7 = 32.

De là, nous avons une première indication qui est celle de son âge décisif, 32 ans. Il se passe toujours quelque chose de particulier autour de cet âge, comme la fin du temps de l’innocence pour entrer dans l’âge « adulte » : un changement notoire, un mariage, une naissance, un nouveau job, etc. La deuxième indication est celle du type ; en réduisant ce chiffre de 32 à un nombre entre 2 et 10, on obtient le type : 3+2=5. Lucie est donc un type 5.

L’étape suivante consiste à dessiner le pentagramme.

Le pentagramme

Le pentagramme est une étoile à 5 branches que l’on trace de la manière suivante. Il est important de le tracer à la main et de respecter la règle de traçage. Comme le pentagramme est un symbole énergétique, la façon de le tracer va influencer l’énergie qui va être attirée ou repoussée.

Nous cherchons donc à attirer à nous les informations pour son interprétation.

Commencez par la position 1 qui sera la pointe de l’étoile qui vise le haut de la feuille, reliez la position 1 à la position 5, puis 9, 3, 7 et retour sur la position 1.

Il nous reste encore à placer les nombres de la date de naissance autour du pentagramme. On ne place pas le millénaire ni le siècle de l’année de naissance, car ils correspondent à la conscience collective qui n’a rien à faire dans un pentagramme individuel.

Le nombre 1 ira sur la position -1-, en tournant dans le sens contraire des aiguilles d’une montre, le nombre 2 ira sur la position -2- et ainsi de suite. Ces nombres sont les nombres statiques. Viennent ensuite les nombres dynamiques, soit ceux entre parenthèse (). Ils se placent de la manière suivante : s’il existe dans la date de naissance le même nombre que celui du type de la personne, alors ce dernier se positionnera à la position -1-, le reste des nombres dynamiques suivent la même logique que pour les nombres statiques.

Voici à quoi ressemble le pentagramme de notre Lucie :

Exemple : Lucie, née le 2.8.1957 est un type 5

L’interprétation

La première chose qui va nous frapper en regardant le pentagramme, c’est comment sont organisés les nombres autour de celui-ci. Cela va nous indiquer si la personne est ancrée ou non dans le temps présent, si elle est plutôt « cérébrale » ou « pragmatique », si elle a su développer son côté masculin et féminin, etc. Quant aux nombres, s’ils sont simples, doubles ou triples+, cela va avoir une influence considérable sur l’interprétation en soi.

Chaque position correspond à un domaine particulier de la vie et chaque position représente un organe et/ou système spécifique. Nous pouvons alors analyser point par point tous les aspects de la vie. La première position -1- indique la façon de se fixer un objectif et à l’opposé, la position -6- montre la capacité de concrétisation. Les positions qui restent vides représentent des domaines de la vie qu’il nous est libre de développer ou non, en cela correspond à nos plages de liberté.

Les challenges

La vie n’étant pas un long fleuve tranquille, nous connaissons tous à un moment ou un autre des périodes difficiles et d’autres exaltantes. La pentanalogie donne une explication très claire quant aux différents challenges que nous pouvons rencontrer au cours de la vie.

Les nombres simples, doubles ou triples et+

Si un nombre est simple, cela indique une certaine maîtrise ou connaissance innée dans ce domaine de la vie. Lorsqu’il se trouve, par exemple, en dynamique accompagné d’un nombre double, alors il sera la clé pour solutionner le challenge que comporte le nombre double.

Si un nombre est double, cela signifie comme une certaine ambiguïté ou difficulté dans cet aspect de la vie. Cela provient du Karma, cet aspect n’ayant pas été accompli jusqu’au bout lors d’une incarnation précédente force le sujet à boucler la boucle dans cette vie.

Si un nombre est triple ou plus, cela correspond à une manière « hors norme » de considérer le sujet en question. A nouveau, le Karma se manifeste rendant cet aspect ultra important dans la vie de l’individu et l’invite à réduire ses exigences.

Les seuils

Les seuils sont comme des examens de passage. Et comme pour tout examen, cela demande de la maîtrise et le courage d’aller au-delà pour franchir cette étape. Lorsque deux nombres aux caractéristiques opposées sont mis en présence, cela constitue un seuil. Nous avons donc le 5 et 7, le 4 et 8, le 3 et 9 et finalement le 2 et 10.

Chaque seuil possède son challenge :

  • 5-7 : seuil matériel et nouvelle étape d’évolution. Grande chance dans la vie, malgré des hauts et des bas, beaucoup d’optimisme et de joie de vivre. Attention à ne pas stagner !
  • 4-8 : seuil émotionnel. Les émotions sont souvent difficiles à di-gérer. Grande sensibilité et schémas mentaux souvent figés. Le perfectionnisme n’existe pas !!
  • 3-9 : seuil mental. La performance est au coeur de ce seuil. Trouver le bon compromis entre faire sa part du job et laisser aux autres leurs propres responsabilités. Apprendre à déléguer !
  • 2-10 : seuil spirituel. La transformation de la pensée. Une pensée est avant tout une énergie, elle doit être libre de circuler. L’apprentissage est en continu !

Les tensions

De la même manière que les seuils, les tensions sont formées par deux nombres aux caractéristiques contradictoires ET complémentaires. Cela représente une grande source de stress, tant que le mécanisme n’est pas mis en lumière. Une tension demande un effort soutenu pour parvenir à un équilibre permanent. Nous avons donc le 1 et 6, le 2 et 7, le 3 et 8, le 4 et 9 et finalement le 5 et 10.

Chaque tension est un challenge particulier :

  • 1-6 : tension de la polarité. Un peu à l’image de la Terre/Corps (6) et du Ciel/Esprit (1). Deux pôles qui ont parfois de la peine à communiquer et amènent de l’indécision et de l’impatience.
  • 2-7 : tension de la santé. La théorie (2) s’oppose à la pratique (7). Un juste équilibre entre passivité et activité doit être maintenu en permanence pour utiliser ses ressources au bon moment. Apprendre à écouter son corps est la clé.
  • 3-8 : tension de l’harmonie. Rencontrer un crapaud est se persuader que c’est le Prince Charmant ; gare aux déceptions ! La tension entre la volonté et le désir, le rêve et la réalité demande alors de devenir clair et authentique dès le début d’une relation !
  • 4-9 : tension de l’économie. Conserver ou jeter ? Telle est un des dilemmes de cette tension. Il s’agira alors d’apprendre à investir au bon moment et dans la juste mesure.
  • 5-10 : Tension de la vocation. Faut-il rester dans les limites de la réalité ou plutôt viser l’infini ? Se libérer du regard ou de l’opinion des autres pour trouver sa vocation.

Envie de vous former ?

Rien de plus simple, cliquez ici et vous serez redirigé sur la page

La formation en présentiel apporte bien plus que juste de la théorie. En effet, non seulement le premier sujet d’étude est soi-même, ce qui peut s’assimiler à un cours de développement personnel, parfait pour grandir et évoluer. De plus, la formation en compagnie d’autres participants aboutit à une vision plus holistique de la vie et une plus grande tolérance face aux attitudes des autres, ce qui est très enrichissant pour la qualité de nos relations.

C’est ce que j’ai tiré comme conclusion après avoir suivi à trois reprises cette formation. Je ne peux que la recommander 😉

La Pentanalogie est donc un outil utile pour tout type de relation, à soi-même et/ou avec les autres, quelle que soit sa profession. L’objectif étant de s’épanouir et d’enrichir nos relations pour vivre dans un monde meilleur.

L’alimentation Vata

La vision de l’Ayurvéda

L’Ayurvéda distingue 3 bio-énergies fondamentales : Vata, Pitta et Kapha. Chacune d’elle est le fruit d’une association de deux des cinq éléments primordiaux qui sont : Terre, Eau, Feu, Air et Éther.

Qu’est-ce que Vata ?

Vata est le résultat de la combinaison des éléments AIR et ÉTHER. Il est responsable entre autre de tous nos mouvements et de notre système nerveux. Son rôle est l’élimination, c’est d’ailleurs dans le côlon qu’il siège. Vata est également le garant des trois bio-énergies, mais il est aussi le plus fragile, car il se déséquilibre à la moindre occasion.

Vata a des qualités spécifiques : il est sec, froid, rugueux, volatile et léger. Il est particulièrement actif durant l’automne et l’hiver et nous influence tous pendant la saison froide. Vata est aussi le gardien de notre vieillesse. S’il est équilibré en nous, nous resterons jeunes longtemps. Si en revanche, il est en excès, il sera responsable de nos symptômes de vieillissement.

Crédit photo : fotolia

Si nous sommes de constitution Vata*, alors nous devons prendre toutes les mesures adéquates pour maintenir cette bio-énergie en équilibre tout le temps.
* Vata ou Vata-Pitta ou Pitta-Vata ou Vata-Kapha ou Kapha-Vata

En excès, il se manifeste par de la sécheresse, des ballonnements, de la constipation, de la nervosité, du stress, des douleurs, de l’agitation mentale, de la dispersion créant ainsi des peurs, etc.

En équilibre, il nous rend joyeux, enthousiaste, plein d’allégresse, créatif, notre digestion est bonne et nous sommes en bonne santé, plein de vitalité.

Comment déterminer si on est de constitution Vata ?

Chaque bio-énergie (Dosha) a ses caractéristiques propres. Notre constitution, selon l’Ayurvéda, est le plus souvent une combinaison des trois Doshas, et plus rarement une constitution pure.

La constitution Vata, qui n’a rien à voir ou presque avec la description ci-dessus, donne une morphologie plutôt longiligne où toutes les parties du corps sont dans la finesse et/ou l’irrégularité : cheveux fins, visage fin, petits yeux, bouche fine, peau fine, petites articulations et muscles fins; une autre caractéristique est la forme carrée ou rectangulaire : taille en H, mâchoires carrées… Vata est un auditif.

Si vous vous reconnaissez dans ces quelques mots clé, vous êtes sûrement de constitution Vata ou Vata-Pitta ou Pitta-Vata ou Vata-Kapha ou Kapha-Vata.

L’alimentation Vata

L’alimentation Vata concerne les personnes de constitution Vata et/ou lorsque Vata est trop élevé en nous et/ou à partir de la ménopause/andropause où elle est alors recommandée.

Il faut garder en tête les caractéristiques de Vata (léger, froid, sec) ce qui signifie que tous les aliments qui ont ces mêmes qualités sont délétères pour Vata. En revanche, tout ce qui est bien nourrissant, reconstituant, hydratant et réchauffant fera du bien à Vata.

Les aliments idéaux pour Vata

De manière générale, Vata doit toujours manger chaud, cuit et bien épicé pour lui faciliter la digestion. Les crudités le font ballonner, donc elles sont à éviter. Les plats seront plutôt lourds et enrichis d’huile végétale ou mieux de ghee (beurre clarifié).

  • Certains légumes racines, comme les carottes et betteraves, car poussant dans la terre, ils redonnent à Vata de la stabilité. Les poireaux, courges et courgettes sont bien digérés. Les choux et petits pois sont à éviter, sauf s’ils sont bien cuisinés et bien épicés (voir les épices). Les légumes seront cuisinés de préférence à l’étuvée dans une matière grasse
  • Côté céréales et légumineuses, l’avoine et le blé, de même que le riz basmati nourrissent bien Vata, quant aux lentilles corail et au mung-dhal, ils sont très digestes pour lui. A nouveau l’ajout d’épices à la cuisson fera toute la différence sur sa digestion.
  • Question viande, c’est délicat pour Vata, car il digère mal les protéines. Cependant, cuisinées avec des épices, certaines viande aideront Vata à s’ancrer et à retrouver des forces : l’agneau, la chasse, le poulet, les oeufs et les poissons gras sont à privilégier.
  • Quasiment toutes les matières grasses, surtout le ghee (beurre clarifié), les huiles végétales, car ils sont nourrissants et reconstituants. Attention à bien les choisir de bonne qualité !
  • Toutes les épices font du bien à Vata, en particulier le gingembre frais, le cumin, la cannelle, la cardamome et la coriandre. Utiliser le piment avec parcimonie.

Le plus important à retenir, c’est que notre santé dépend d’une bonne digestion 😉 et qu’il est important de manger selon nos capacités digestives.

J’espère que ces informations vous ont été utiles et que cela vous donnera l’envie de vous lancer dans la cuisine ayurvédique.

Si vous souhaitez apprendre à cuisiner l’alimentation Vata, consultez notre programme, la date du prochain Atelier Cuisine Ayurvédique consacré à ce sujet 😉 cliquez ici.

N’hésitez pas à partager cet article à votre cercle d’amis pour leur faire bénéficier de ces info 😉

Par Amour de la Connaissance

Alexandra Missirlian

Le Romarin Rosmarinus officinalis

Objectifs : retrouver la vitalité et soulager les douleurs articulaires avec une plante

J’ai planté dans mon jardin, il y a 5 ans, un petit plant de Romarin qui faisait à peine une quinzaine de centimètre. Entre temps, il a bien grandi et mesure aujourd’hui 1,5 mètres de hauteur.

Sachez que si vous avez un jardin et qu’une plante se manifeste plus que de raison, il y a un message pour vous qui se cache derrière, c’est que vous en avez besoin !

Je me suis demandée comment exploiter cette majestueuse plante et par là même lui rendre hommage. Le voici en photo richement fleuri :

photo prise par Alexandra Missirlian 5 avril 2017

Effectivement, ce printemps, j’étais assez fatiguée, mes articulations me faisaient souffrir (surtout l’épaule droite -> syndrome de la souris d’ordinateur), mes bouffées de chaleur ont repris et ma mémoire commençait à fléchir. Dans un cas pareil, en aromathérapie, on a tendance à recommander entre autres l’huile essentielle de Romarin. Or, j’avais envie cette fois de mettre en pratique la phytothérapie, plutôt que l’aromathérapie, étant en pleine révision pour mon futur examen. Après investigations dans mes cahiers, bouquins  et sur internet, je tombe sur une évidence qui pouvait résoudre tous mes problèmes en même temps : le Romarin.

Avant de vous dévoiler mes recettes, passons en revue cette plante qui mérite notre attention.

Historique du Romarin

Le Romarin fait partie de la famille botanique des Lamiacées. Il a toujours fait l’objet d’une grande vénération et était présent dans de nombreuses cérémonies. Par exemple, on plaçait sur la tête des mariés des couronnes de Romarin en guise d’amour et de fidélité. Pour chasser les mauvais esprits et les cauchemars, on déposait sous les oreillers des brins de Romarin. Pour les Égyptiens, le Romarin symbolisait le souvenir et l’amitié. Ils plaçaient ainsi des rameaux de Romarin dans les tombes des Pharaons afin de fortifier l’âme du défunt. Quant aux Grecs, ils se couronnaient la tête avec du Romarin lorsqu’ils devaient passer des examens afin de stimuler leur mémoire. Durant les épidémies de peste, on brûlait non seulement des rameaux de Romarin pour purifier l’atmosphère, mais également on portait sur soi des sortes de gri-gris que l’on respirait lorsqu’il fallait traverser des zones touchées par la maladie. Dans certaines régions rurales, on macérait du Romarin dans du vin pour obtenir une boisson fortifiante. Le médecin et prêtre allemand Sebastian Kneipp (Bad Wörishofen, accessoirement le village de mes grands-parents maternels) prescrivait aux personnes âgées des bains de Romarin afin de lutter contre les faiblesses générales, l’hypotension, l’hypotonie, l’hypercholestérolémie, le surmenage, les pertes de mémoire et les rhumatismes.

Un peu de botanique

Le Romarin, originaire du bassin méditerranéen, aime évoluer en plein soleil dans un terrain assez aride (mais pas trop), genre rocailleux, raison pour laquelle, je l’ai planté au milieu de la caillasse au bord de la façade de mon immeuble et il s’y plaît ! Ses feuilles sont persistantes, c’est-à-dire qu’elles ne tombent pas en hiver. Leur couleur est un beau vert foncé sur le dessus et blanchâtre sur le dessous. Ses fleurs délicates d’un bleu violacé sont magnifiques et sortent de février à mai. Les abeilles en raffolent !

Un peu de chimie

La plante de Romarin possède de nombreux principes actifs qui présagent un large spectre de propriétés :

  • des flavonoïdes (diosmine = phlébotonique et lutéoline = antioxydant, prévient les inflammations, régulateur immunitaire, aide au métabolisme des glucides)
  • des diterpènes (rosmadial, acide carnosolique)
  • des lipides (alcanes et alcènes)
  • des stéroïdes
  • des triterpènes (acide aléanolique et acide ursotique)
  • des acides phénoliques (acide rosmarinique et acide chlorogénique)
  • des phyto-œstrogènes

Les propriétés médicinales du Romarin

  • Améliore la digestion par son action cholérétique et cholagogue, il régule les lipides -> action sur le foie en cas d’insuffisance hépatobiliaire
  • Diurétique, il soutient les fonctions rénales, prévient les calculs ou la goutte, ainsi que les rhumatismes
  • Ses propriétés antioxydantes ont un effet stimulant sur le cerveau améliorant ainsi la mémoire. Il agit de plus sur le vieillissement cellulaire (effet anti-radicaux libres)
  • Stimulant général, il permet de lutter contre le surmenage intellectuel, la fatigue et le stress, peut également prévenir les insomnies (si on le prend le matin seulement)
  • Ses propriétés antiseptiques permettent de nettoyer les plaies, même infectées (antimycosique et antibactérien)
  • Autres
    • accélère la pousse des cheveux,
    • propriétés antitussives par action drainante sur les glaires collants
    • favorise l’élimination des toxines
  • Précautions : pas chez les enfants de moins de 12 ans. Pas en cas de lithiases biliaires déclarées. Peut provoquer des nausées et vomissements de cas de surdosage

Woaw !! Quelle plante !!!

Forte de toutes ces informations, je me suis donc préparée plusieurs macérations et décoctions, et voici mon compte rendu.

Décoction

Faire bouillir (feu moyen) 50 gr de Romarin séché dans 1 litre d’eau pendant 10 minutes. Laisser refroidir et filtrer. Utilisez cette préparation dans les 24 heures.

 

 

Cette préparation s’utilise pour faire :

  • des compresses sur les articulations douloureuses (rhumatismes, arthrite)
  • des bains stimulants et revigorants
  • un tonique visage et redonner de l’éclat à la peau
  • une boisson qui stimulera la circulation sanguine périphérique

Mon avis : j’ai testé la compresse imbibée de décoction tiédie sur mon épaule, ça soulage bien la douleur. En tonique, le résultat est assez bien aussi.

Macération dans l’alcool

Faire macérer 10 gr de plante séchée dans 50 gr de Vodka dans un bocal pendant 3 semaines à l’abri de la lumière. Secouer le bocal tous les deux jours. Filtrer et mettre en bouteille (flacon opaque brun, vert ou bleu)

Posologie : 1 cuillère à café dans un verre d’eau le matin avant le petit-déjeuner

Mon avis : c’est de la bombe, vitalité garantie !!!! Cette préparation vous redonne la pêche instantanément. Je continue 1 ou 2 fois par semaine.

Macération huileuse

J’ai d’abord fait une macération avec la plante fraîche, en oubliant toutefois un élément important. En effet, il y a des principes actifs dans la plante fraîche qui ne se dissolvent pas dans l’huile. J’ai donc fait une nouvelle macération avec la plante séchée.

 

Remplir un demi bocal de feuilles séchées et hachées. Compléter avec le double d’huile d’olive bio, de première pression à froide (extra vierge). Laisser macérer pendant 3 semaines à l’abri de la lumière en secouant de temps en temps le bocal. Filtrer et mettre en bouteille (flacon opaque brun ou bleu ou vert)

  

Cette préparation s’utilise comme :

  • huile de table à rajouter dans les aliments : salade, pâtes, etc.
  • huile de massage sur les articulations douloureuses

Mon avis : j’ai testé d’abord sans huile essentielle, le macérât tout seul soulage très bien. Je vais rajouter quelques huiles essentielles pour booster encore plus le mélange comme l’Eucalyptus citriodora (puissant anti-inflammatoire).
Comme huile de table, après avoir arrosé de 2 cuillères à soupe mon plat de pâte (tomate et thon), je n’ai pas ressenti de lourdeur d’estomac ni le fameux coup de fatigue après repas.

Conclusion :

Le Romarin tient bien ses promesses : il redonne de l’énergie, de la force et soulage les douleurs articulaires. Après 3 semaines d’application, je suis bluffée par cette plante extraordinaire qu’est le Romarin !

J’ai constaté que mon esprit est plus clair, me rendant plus performante. La fatigue est passée, ma mémoire commence à s’améliorer et la qualité de mon sommeil est meilleur. J’ai eu aussi un peu moins de bouffées de chaleur en seulement 3 jours.

Petit bémol, si on a une constitution Pitta (Feu). Le Romarin chauffe un peu ! Alors utilisez-le avec modération, le matin de préférence.

Mon jardin vit dans l’abondance. En ce moment poussent les pâquerettes…. (affaire à suivre 😉 )

Par Amour de la Connaissance
Alexandra Missirlian

Sources :

www.wikipedia.fr
www.doctissimo.fr
www.passeportsante.net
www.vulgaris-medical.com
Supports de cours Lydia Bosson

Pin sylvestre

Le Pin sylvestre (Pinus sylvestris)

 

Le Pin sylvestre fait partie de la famille des conifères qui sont les poumons verts de la nature. Le simple fait d’en respirer régénère notre air, d’où leur grande force guérisseuse.

Le Pin sylvestre a la particularité d’avoir un tronc hyper long qui monte direct vers le ciel, un peu de la même manière que le cyprès. Ce tronc plus il monte et plus sa couleur tourne vers l’orange. Il porte donc une trace de l’élément feu redonnant ainsi de la force et du courage.

Pline parlait du pin en ces termes : « Le pin est l’arbre le plus remarquable, il porte en même temps un fruit qui mûri, un qui mûrira l’année suivante et un qui sera mûr uniquement dans 3 ans. Aucun autre arbre n’est aussi gaspilleur : dans le même mois que nous cueillons une pive, une autre mûrie, la répartition est tellement régulière que nous pouvons cueillir une pive chaque mois de l’année ».

Hippocrate conseillait le pin pour soigner les maladies respiratoires. Chez les celtes, les pives du pin étaient considérées comme un symbole de fécondité et de puissance sexuelle. Des pives de pin été retrouvées dans de nombreux tombeaux égyptiens. Bref, dans les cultures les plus diverses, le pin symbolise la régénération et la fécondité.

Source de l’image : Wikipedia

Le pin sylvestre active notre force régénératrice, nous donne de l’élan et ramène la clarté en cas de fatigue mentale. Quand on se sent désespéré, qu’on manque de courage pour passer à l’action ou de manque de confiance en soi, le pin sylvestre nous donne des ailes pour entreprendre.

Comme la majorité des essences de conifères, le pin sylvestre compte parmi les huiles essentielles les plus importantes pour dégager et purifier les voies respiratoires grâce à sa richesse en monoterpènes. Il renforce la musculature respiratoire et soutient le bon fonctionnement pulmonaire. C’est un grand expectorant. A rajouter dans toutes les préparations pour soigner les voies respiratoires.

Principes actifs : surtout des Monoterpènes, quelques monoterpénols et sesquiterpènes

Comment utiliser l’huile essentielle de Pin sylvestre

  • En cas de troubles ORL en général, bronchite, catarrhe, sinusite, toux, laryngite, etc. Vous pouvez la combiner avec de l’Eucalyptus radiata pour mieux respirer, masser les ailes du nez et le thorax avec quelques gouttes
  • En cas de rhumatismes en général, sciatique, lumbago, crampes musculaires, courbatures. Vous pouvez la combiner avec de l’Eucalyptus citriodora, Laurier noble et Genévrier des montagnes pour créer une synergie anti-inflammatoire et antalgique, le tout dans une huile végétale d’arnica

L’huile essentielle Pin sylvestre est généralement bien tolérée

Préparation pour retrouver de l’énergie : « Coup de Boost »

HE Pin sylvestre (Pinus sylvestris) 2ml
HE Epinette noire (Picea mariana) 1ml
HE Romarin à cinéol (Rosmarinus officinalis CT cineol) 0,5ml
HE Patchouli (Pogostemon cablin) 0,5ml
HE Sapin blanc (Abies alba) 0,5ml
HV Noisette (Corylus avellena) QSP 30ml

Masser la zone du thorax, l’intérieur des bras et la plante des pieds avec un peu d’huile tous les matins après la douche. Et vous verrez que rapidement vous serez reboosté 😉

Prenez soin de vous !
Alexandra

Abonnez-vous à la Newsletter ;-)

Une fois par mois, recevez des conseils, astuces et les dates des prochains événements

Votre inscription est enregistrée. Vous recevrez prochainement, la Newsletter (d'ici quelques jours ou semaines) le temps que je transfère manuellement vos données dans la liste de diffusion de la Newsletter. Je vous souhaite d'ores et déjà la bienvenue et j'espère que les informations vous plairont, n'hésitez pas à partager. Évidemment, vous pourrez en tout temps vous désinscrire. Je vous rappelle que vos données sont confidentielles et précieuses à mes yeux, elles ne sont utilisées que dans le cadre de la Newsletter.

Oups ! Il y a eu une erreur :-( Veuillez SVP ressayez.

École Prema Veda utilise vos données uniquement dans le cadre de sa Newsletter mensuelle. Vous recevrez des conseils et astuces de santé, ainsi que les dates des prochains cours.