L’alimentation Vata

La vision de l’Ayurvéda

L’Ayurvéda distingue 3 bio-énergies fondamentales : Vata, Pitta et Kapha. Chacune d’elle est le fruit d’une association de deux des cinq éléments primordiaux qui sont : Terre, Eau, Feu, Air et Éther.

Qu’est-ce que Vata ?

Vata est le résultat de la combinaison des éléments AIR et ÉTHER. Il est responsable entre autre de tous nos mouvements et de notre système nerveux. Son rôle est l’élimination, c’est d’ailleurs dans le côlon qu’il siège. Vata est également le garant des trois bio-énergies, mais il est aussi le plus fragile, car il se déséquilibre à la moindre occasion.

Vata a des qualités spécifiques : il est sec, froid, rugueux, volatile et léger. Il est particulièrement actif durant l’automne et l’hiver et nous influence tous pendant la saison froide. Vata est aussi le gardien de notre vieillesse. S’il est équilibré en nous, nous resterons jeunes longtemps. Si en revanche, il est en excès, il sera responsable de nos symptômes de vieillissement.

Crédit photo : fotolia

Si nous sommes de constitution Vata*, alors nous devons prendre toutes les mesures adéquates pour maintenir cette bio-énergie en équilibre tout le temps.
* Vata ou Vata-Pitta ou Pitta-Vata ou Vata-Kapha ou Kapha-Vata

En excès, il se manifeste par de la sécheresse, des ballonnements, de la constipation, de la nervosité, du stress, des douleurs, de l’agitation mentale, de la dispersion créant ainsi des peurs, etc.

En équilibre, il nous rend joyeux, enthousiaste, plein d’allégresse, créatif, notre digestion est bonne et nous sommes en bonne santé, plein de vitalité.

Comment déterminer si on est de constitution Vata ?

Chaque bio-énergie (Dosha) a ses caractéristiques propres. Notre constitution, selon l’Ayurvéda, est le plus souvent une combinaison des trois Doshas, et plus rarement une constitution pure.

La constitution Vata, qui n’a rien à voir ou presque avec la description ci-dessus, donne une morphologie plutôt longiligne où toutes les parties du corps sont dans la finesse et/ou l’irrégularité : cheveux fins, visage fin, petits yeux, bouche fine, peau fine, petites articulations et muscles fins; une autre caractéristique est la forme carrée ou rectangulaire : taille en H, mâchoires carrées… Vata est un auditif.

Si vous vous reconnaissez dans ces quelques mots clé, vous êtes sûrement de constitution Vata ou Vata-Pitta ou Pitta-Vata ou Vata-Kapha ou Kapha-Vata.

L’alimentation Vata

L’alimentation Vata concerne les personnes de constitution Vata et/ou lorsque Vata est trop élevé en nous et/ou à partir de la ménopause/andropause où elle est alors recommandée.

Il faut garder en tête les caractéristiques de Vata (léger, froid, sec) ce qui signifie que tous les aliments qui ont ces mêmes qualités sont délétères pour Vata. En revanche, tout ce qui est bien nourrissant, reconstituant, hydratant et réchauffant fera du bien à Vata.

Les aliments idéaux pour Vata

De manière générale, Vata doit toujours manger chaud, cuit et bien épicé pour lui faciliter la digestion. Les crudités le font ballonner, donc elles sont à éviter. Les plats seront plutôt lourds et enrichis d’huile végétale ou mieux de ghee (beurre clarifié).

  • Certains légumes racines, comme les carottes et betteraves, car poussant dans la terre, ils redonnent à Vata de la stabilité. Les poireaux, courges et courgettes sont bien digérés. Les choux et petits pois sont à éviter, sauf s’ils sont bien cuisinés et bien épicés (voir les épices). Les légumes seront cuisinés de préférence à l’étuvée dans une matière grasse
  • Côté céréales et légumineuses, l’avoine et le blé, de même que le riz basmati nourrissent bien Vata, quant aux lentilles corail et au mung-dhal, ils sont très digestes pour lui. A nouveau l’ajout d’épices à la cuisson fera toute la différence sur sa digestion.
  • Question viande, c’est délicat pour Vata, car il digère mal les protéines. Cependant, cuisinées avec des épices, certaines viande aideront Vata à s’ancrer et à retrouver des forces : l’agneau, la chasse, le poulet, les oeufs et les poissons gras sont à privilégier.
  • Quasiment toutes les matières grasses, surtout le ghee (beurre clarifié), les huiles végétales, car ils sont nourrissants et reconstituants. Attention à bien les choisir de bonne qualité !
  • Toutes les épices font du bien à Vata, en particulier le gingembre frais, le cumin, la cannelle, la cardamome et la coriandre. Utiliser le piment avec parcimonie.

Le plus important à retenir, c’est que notre santé dépend d’une bonne digestion 😉 et qu’il est important de manger selon nos capacités digestives.

J’espère que ces informations vous ont été utiles et que cela vous donnera l’envie de vous lancer dans la cuisine ayurvédique.

Si vous souhaitez apprendre à cuisiner l’alimentation Vata, consultez notre programme, la date du prochain Atelier Cuisine Ayurvédique consacré à ce sujet 😉 cliquez ici.

N’hésitez pas à partager cet article à votre cercle d’amis pour leur faire bénéficier de ces info 😉

Par Amour de la Connaissance

Alexandra Missirlian

Abonnez-vous à la Newsletter ;-)

Une fois par mois, recevez des conseils, astuces et les dates des prochains événements

You have successfully subscribed to the newsletter

Oups ! Il y a eu une erreur :-( Veuillez ressayez.

École Prema Veda utilise vos données uniquement dans le cadre de sa Newsletter mensuelle. Vous recevrez des conseils et astuces de santé, ainsi que les dates des prochains cours.