La trousse Aroma Festival

Crédit photo : fotolia

Ceux qui me connaissent, savent que je suis une adepte du Paléo Festival de Nyon. J’y travaille chaque année depuis 16 ans comme bénévole à la Sécu et je peux vous dire que j’en ai des histoires à raconter 😉

Les huiles essentielles me suivent partout où que j’aille, je les prends toujours avec moi et j’en fais profiter mes acolytes, quand ils ont des bobos.

Je vous ai sélectionné 5 huiles essentielles à embarquer avec vous, lors de votre prochain festival. Mais avant de commencer,

Paléo Festival de Nyon 2018 à une heure un peu tardive 🙂

Un festival, c’est…

  • une ambiance festive. Que l’on soit seul ou accompagné, il y a du monde. On y va pour s’amuser et pas pour se prendre la tête. La joie est au rendez-vous.
  • de la musique. Celle qu’on aime et celle qu’on découvre. On y va pour les concerts, chanter, hurler, danser, se défouler. La joie est au rendez-vous.
  • de la nourriture. Une variété de cuisines des 4 coins du monde nous tend les bras. Pour ceux qui, comme moi, aiment manger, la joie est au rendez-vous.
  • des boissons. Lors d’un festival, il y a toujours le risque de tomber dans un « guet-apens-apéro ». L’abus d’alcool est nuisible pour la santé, mais la joie est au rendez-vous.

On a l’habitude de dire « ce qui se passe à Paléo, reste à Paléo ». C’est le bon moment de sortir de sa routine et se faire plaisir. Mais parfois, on dépasse les limites et ça fait mal. C’est à ce moment-là, qu’avoir une petite huile essentielle sous la main peut nous sauver la soirée.

Concert de Sting, Paléo 2015

Quelques recommandations

Se faire plaisir oui, mais abuser non. Quel intérêt de « faire la fête » jusqu’à ne plus s’en souvenir par la suite ?

Je vous écris cet article, non pas pour encourager la débauche ou l’abus d’alcool, jusqu’au coma éthylique, mais pour que vous puissiez profiter un max de votre festival. Les huiles essentielles vous permettront d’éviter le malaise. Être raisonnable « qui va piano va sano et surtout lontano » c’est ma devise !

Passons en revue quelques recommandations de base pour vivre un festival mémorable :

Boire ou conduire il faut choisir. L’alcool modifie notre comportement ainsi que nos réflexes. Il est dangereux de prendre le volant après avoir bu de l’alcool. Si vous avez l’intention de picoler, optez pour les transports en commun ou désigner un « sage » dans votre groupe qui restera à l’eau et vous ramènera à la maison sain et sauf.

J’vous ai ressorti un « dossier » 😀 Paléo 2009

S’hydrater avec de l’EAU. L’eau n’a d’ailleurs jamais fait rouiller personne, bien au contraire. Boire de l’alcool déshydrate énormément, ajouter à cela la chaleur, la transpiration, courir d’une scène à l’autre, le corps est mis à rude épreuve. Il n’y a que l’EAU qui hydrate. Alors, un verre de rosé ou une binch, ok, mais on boit aussi de l’eau (1 verre C2H5OH pour 1 verre H2O)

Se protéger des coups de chaleur. Un festival, en général, c’est en plein air, alors il faut se protéger la tête du soleil pour éviter la surchauffe : casquette, chapeau, béret, bandana, chacun son style. Combien j’en ai vu qui passait la journée entière devant les barrières de scène pour attendre en plein cagnard leur artiste préféré. Pas étonnant que le malaise guette. Donc on se couvre la tête et on boit de l’eau. Il faut aussi éviter les boissons trop glacées, le choc thermique peut être violent et aggraver le coup de chaleur. Le mieux si ça arrive, c’est boire de l’eau à température ambiante et à petites gorgées + se mouiller la tête et les bras, s’asseoir à l’ombre et respirer calmement. Appeler les secours si la situation est grave.

La nourriture peut aussi gâcher la fête. Il suffit d’un plat choisi dans un stand mal géré question hygiène et c’est la tourista du festival. Normalement, les stands sont bien surveillés à ce niveau et il n’y a pas de problème. Si cela arrive malgré tout, les huiles essentielles peuvent déjà bien aider. Très souvent, face à la diversité de nourriture, on craque et on finit par manger tout et n’importe quoi dans n’importe quel ordre, et c’est la panne de digestion, le mal de ventre assuré. Là aussi, pour profiter de la fête, le mieux c’est d’être raisonnable. Le sandwich à la fondue suivi d’une glace, sauf si vous avez un feu digestif ultra performant ok, mais pour la plupart, la glace éteindra le feu digestif et impossible de digérer correctement le sandwich-fondue.

La musique, dans les concerts en plein air est souvent très forte. Les acouphènes peuvent survenir après une exposition même de courte durée et c’est franchement très désagréable. Alors pour les éviter, mettez des bouchons d’oreille. En général, ils sont distribués gratuitement.

Les bonnes chaussures. Un festival en plein air, c’est aussi un terrain fait de terre et d’herbe. En cas de pluie, le terrain devient boueux, glissant et c’est là qu’on peut facilement perdre ses claquettes ou talons aiguilles. De plus des chaussures non adaptées et vos pieds vous feront mal très vite. Mettez des chaussures fermées (baskets, rando, Doc, etc.) dans lesquelles vous êtes à l’aise. Ce serait dommage de vous faire écraser les pieds dans un mouvement de foule.

Bon, je crois avoir fait le tour…. Voyons à présent comment constituer sa trousse aroma-festival.

Aromathérapie et Festival

La trousse Aroma-Festival

L’intérêt de prendre avec soi des huiles essentielles à un festival, c’est que dans son sac, elles ne prennent quasiment pas de place. Petites par leur taille et efficaces par leur concentration en principes actifs, les huiles essentielles sont idéales dans une petite trousse-pharmacie.

N°1 Épinette noire, Picea mariana

On va à un festival pour profiter de voir des concerts et des amis. On veut avoir de l’énergie. Pour éviter les coups de mou, l’épinette noire est celle qu’il vous faut.

En effet, l’épinette noire est un puissant tonique qui réveille notre vitalité. Je vous recommande, si vous avez l’intention de faire toute la nuit, d’appliquer 3-4 gouttes sur la zone des surrénales vers les 15h00 et si nécessaire 2-3 gouttes sur les avant-bras vers 22h00. Ceci ne vous empêchera pas de dormir à 6h du mat’ 😉

Sinon, l’épinette noire est un excellent remède contre les refroidissements (bronchite), elle booste le système immunitaire. De plus, elle a un effet cortisone-like, sur les douleurs articulaires, elle peut bien soulager. Elle est aussi antiseptique et intéressante en cas d’acné.

N°2 Citron, Citrus lemonum

Le citron est avant tout un tonique hépatique et biliaire. Il est parfois utilisé comme antidote aux poisons. Il peut aussi être utile en cas de léthargie, comme après avoir trop mangé ou bu. Si cela arrive, lapez sur le dos de votre main 1 goutte de citron suivi d’un peu d’eau et hop hop hop ça repart.

L’huile essentielle de citron permet également de réagir de manière plus rationnelle et pragmatique, en cas de chaos émotionnel et ainsi prendre des décisions sans émotivité.

Généralement, on utilise cette huile essentielle en diffusion comme désinfectant atmosphérique, car elle a quelques contre-indications : photosensible et dermocaustique.

N°3 Menthe poivrée, Mentha piperita

La menthe poivrée est avant tout rafraîchissante. Elle est utile lors de canicule, coups de chaleur, quelques gouttes sur un éventail et le tour est joué. Sur ce lien je vous explique comment faire

Si vous avez vraiment trop picolé et que vous êtes sur le point « d’aller au renard », appliquez 1 goutte sur la langue avec une petite gorgée d’eau; vous verrez bien si ça passe ou ça casse. En tout cas, ça ira mieux après. La menthe poivrée stimule la digestion et revitalise le foie et la vésicule biliaire, en cas de nausées, vomissements.

Il y a beaucoup de choses à dire sur la menthe poivrée, grâce à son effet fraîcheur, dû, entre autre à son menthol, quand vous avez les jambes chaudes et gonflées, appliquez une dizaine de gouttes sur vos mollets et chevilles et massez jusqu’à pénétration, puis arrosez-les avec de l’eau. Cela réactivera la circulation sanguine.

Le rosé de la veille tape un peu trop fort ? Mal à la tête ? Appliquez 2-3 gouttes sur les tempes, le front et l’arrière de la nuque, attention aux yeux !!

Petit bémol pour ceux qui prennent de l’homéopathie, à éviter de l’utiliser en même temps. Et par principe de précaution, grossesse uniquement à respirer et pas pour les enfants en-dessous de 4 ans

N°4 Géranium rosat, Pelargonium x asperum

Voilà encore une huile essentielle où il y a beaucoup de choses à dire, car le géranium a plusieurs utilités.

Il repousse les insectes; quelques goutte à masser sur les zones exposées et vous ne serez pas dérangé par les moustiques.

Il éloigne également les nuisibles dans tous les sens du terme, quelques gouttes sur les poignets et vous êtes moins bousculés dans la foule.

Il permet de se créer un environnement de bien-être et de ressentir la joie inconditionnelle, quelques gouttes appliquées sur la poitrine et les avant-bras, pour rester centré et optimiste.

Il attire ce qui est positif pour soi, donc on fait des belles rencontres. Quelques gouttes sur le plexus solaire et derrière les oreilles

Il a un effet protecteur, quelques gouttes sur son sac et personne ne vous le volera.

Le géranium rosat est aussi un puissant régénérateur de la peau combiné à un excellent antiseptique et peut être utilisé dans une base d’huile de jojoba comme sérum visage en cas d’acné.

N°5 Rosalina, Melaleuca ericifolia

Vous avez pris froid ? Il faut dire que la journée il fait chaud, mais les nuits sont parfois fraîches, ajouter à cela consommer des boissons glacées, hurler toute la soirée et c’est l’angine ou l’extinction de voix assurée. Dans ce cas, avaler 1 goutte de rosalina toutes les 2 heures et ça devrait passer.

Elle peut aussi être utile en cas de grippe intestinale, car elle a des vertus bactéricides à large spectre, fongicide et virucide.

C’est une excellente huile essentielle sans contre-indication, douce et efficace pour les troubles respiratoires et les dermatoses.

Au niveau énergétique, elle nous aide recevoir ce que la vie offre.

Et vous voilà parés pour vivre un festival mémorable ! Vous n’avez plus qu’à profiter avec modération 😉

Alexandra Missirlian

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager.

Si vous voulez en apprendre plus sur les huiles essentielles, inscrivez-vous au cours d’aromathérapie de base